Trois jours bien gras à Jacmel

Publié le 2021-02-18 | Le Nouvelliste

Une mosaïque d’acteurs distincts pour certains transversaux  pour d’autres contribuent au succès du carnaval  2021 à Jacmel. Avec leurs créations, leurs mascarades, les artisans ont courtisé le regard et le cœur des spectateurs jusqu’à les faire baver  de satisfaction. Les groupes musicaux, eux, ont assuré le côtédéfoulement de cette fête populaire. 

La presse et une légion de médias ont mis le paquet cette année pour, d’un coté, calmer les esprits en cette conjoncture sanitaire et politique difficile, et aussi rappeler à la population cette menace constante de Covid-19.   Sur presque toutes les stations de radio les meringues carnavalesques ont été diffusées à  profusion. Des animateurs sensibilisaient la population sur la nécessité de garder leur calme et de se protéger contre le covid-19 tout en délectant leur carnaval.

Des photographes comme Chrisfort Louis aimaient au quotidien les réseaux sociaux avec de belles photos incitant ainsi davantage de gens à se rendre sur la Baranquilla

Le bilan de la protection Civile et la police

Soixante dix victimes dont treize filles et cinquante sept garçons sont recensés pour les trois jours gras àJacmel, selon Ronald Délice coordonateur technique de la Protection civile du Sud’Est. Ce bilan est établi grâce aux données de la Protection Civile des volontaires de la Croix Rouge haïtienne, des scouts d’Haïti, du Centre ambulancier national et de l’hôpital St Michel

« Le dimanche 14 Février, 7 filles et 23 garçons ont été blessés, lundi 15 février, 3 filles et 14 garçons et le mardi 16 février 3 filles et 20 garçons. La plupart de ces victimes ont été reçus à St Michel pour recevoir les soins adéquats. Je dois souligner que la majorité de ces blessures ont été provoquées par des jets de pierres et de bouteilles, des coups de bâtons » précise monsieur Délice.

Six personnes ont été arrêtées par les forces de l’ordre. Leurs chefs d’accusations sont vol, menaces  de mort et possession d’armes blanches.

Les mascarades …

Contrairement au dimanche 7 février,  un peu moins de mascarades occupaient le béton, et l’avenue du carnaval de Jacmel, la Baranquilla, n’a pas été la cible principale des mascarades. Elles se sont éparpillées à travers les rues de la ville pour respecter la tradition en offrant des sketches chez des notables en présence de leur public. Le timing reste encore le talon d’achille de la mairie et du Bureau du Carnaval. 

«  Ma grande surprise ces 3 jours gras est de constater cette foule immense, compacte, dégustant le carnaval malgré toutes les rumeurs  anti carnaval, anti Jovenel Moise qui circulaient de bouche à  oreille et sur les réseaux sociaux. Je salue la présence renforcée des policiers sur tout le parcourt. La protection civile, les scouts, la croix rouge sont aussi à féliciter » commentent Francky Célestin, journaliste de carrière. Celui-ci déplore, cependant le non professionnalisme des gens qui assuraient la logistique du défilé.

«  C’était catastrophique coté logistique » ajoute monsieur Célestin.

« Je suis très très satisfait des trois jours gras. J’ai eu peur pour mes amis carnavaliers à cause des rumeurs négatives qui circulaient. Heureusement que c’était plus de peur que de mal » affirme Mackenson Lindor, metteur en ondes très connu à Jacmel.

Les groupes musicaux et bandes à pieds

Journaliste culturel de renom, PDG de EV média, Emerson Vilbrun assurait quotidiennement la retransmission en direct des festivités carnavalesques, de l’ouverture à la clôture. Il affirme  que Bèl Plezi Band, Fresh Up Band, Dolphins Band, Bagèt Majik et Fresh Style Band sont les cinq qui ont attiré l’attention du public par la qualité des animations que ces bandes à pieds offraient et la foule qui les suivaient. Pour le Directeur général de la radio du Peuple Décime Louisner, il est important d’ajouter Family Band dans la liste des bandes à pieds qui ont anime correctement le béton.

«Maestro de T-Ansyto pour moi est le grand champion du carnaval 2021 à Jacmel.  Kreyòl La, Hotmen Rap, pour moi sont  dans la catégorie des meilleurs groupes musicaux. Dans la catégorie des bons, je peux citer Invincibles de Jacmel, 45 Soldiers. Les autres groupes comme Jouvenceaux de Jacmel, Exemplaire,  Bèl Konpa  n’ont pas pu drainer la grande foule, mais ils ont assuré. Je salue Lekòl la qui a défilé avec Stars du jour,  un groupe de danse, c’est la première fois a ma connaissance que groupe musical défilé avec une troupe de danse et le PDG de ce groupe musical Jean Helson Royal m’a confié qu’il veut accentuer le coté artistique du carnaval de Jacmel. Pour les troupes de danse, le Club Culturel Explion s’est singularise par la beauté de ses costumes, traitant chaque jour un thème, et la qualité de ses chorégraphies» relate Emerson Vilbrun. 

Deux autres groupes Bamboula et Bèl Groov ont aussi défilé au cours de la période allant du 07 au 16 février.

Dans la matinée du mercredi 17 février, les plages sont bondées de gens, qui après des jours de carnaval souhaite remettre à la mer la fatigue de leur chair et  de leurs muscles.

 Pierre-Paul Ancion Auteur

Réagir à cet article