EliminatoiresCoupe du Monde Qatar 2022/Groupe E/Zone Concacaf

Une première étape de franchie

Haïti accueillera en mars prochain son premier match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022 avec la réception de Bélize au stade Sylvio Cator. Si la route est longue encore pour arriver à point à cette entrée en lice, une première étape est franchi dans ce cadre.

Publié le 2021-02-05 | Le Nouvelliste

Avec l’installation de la pelouse synthétique du stade Sylvio Cator, Haïti franchit une première étape vers la réception du premier match de la sélection nationale haïtienne dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022 pour le groupe E de la zone Concacaf. La compagnie néerlandaise qui installait la nouvelle pelouse synthétique a même déjà vidé les lieux avec le sentiment du devoir accompli puisque la CONCACAF aurait déjà certifié le terrain l’homologuant ainsi à recevoir des matches comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022.

Après le départ de la compagnie néerlandaise le mercredi 3 février 2021, des ouvriers s’affairaient encore jeudi à nettoyer quelques petits canaux d’évacuations attenant à la pelouse pour compléter le travail. Cependant, personne ne peut nier que la pelouse est utilisable même si les gradins et l’environnement du stade méritent un sérieux coup de balai.

Seulement si la pelouse est habilitée à recevoir la compétition, il reste qu’il est important d’y organiser des rencontres tant sur le plan local qu’avec une envergure internationale. Des rencontres tant pour permettre aux joueurs haïtiens de pouvoir s’habituer avec la nouvelle pelouse que pour permettre à la pelouse elle-même de mieux adhérer. Si la sélection olympique haïtienne qui prépare la dernière face des éliminatoires en vue de Tokyo 2020 devrait y jouer à la fin du mois de février en match amical de préparation, aucun agenda n’est pas encore disponible pour la sélection A même si celui qui doit les entrainer aura besoins de matches afin de gommer les éventuelles erreurs avant son entrée en lice.

Il reste donc beaucoup de chose à faire avant le 25 mars date de l’entrée en lice des Grenadiers face à la formation de Bélize. La pelouse est une étape de franchi reste à ceux qui gèrent le football national de mettre les bouchées doubles pour qu’on puisse franchir d’autres étapes importantes puisqu’un mois est vraiment limite pour mettre en place une formation compétitive.

Enock Néré
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article