Du jazz à l’IFH

PUBLIÉ 2021-01-20


Dans le cadre de la 15e édition de PapJazz, l'institut Francais en Haïti a accueilli, le mardi 19 janvier, le groupe Trio Jazzen mené par le professeur Claude Carré en featuring avec le musicien français Christophe Cravero. Déjà assez pour une super affiche. Mais il n’y avait pas que ça. Jacky Terrasson, accompagné deux autres musiciens, était aussi de la partie, pour assurer la deuxième manche du concert. De la bonne musique a été servie au public au sein duquel se trouvait l'ambassadeur de France en Haïti, José Gomez, accompagné de son épouse.

Il est 5 h de l'après-midi, heure prévue pour le début du concert à l'Institut Français en Haïti. Depuis la porte de l'institution, les agents de sécurité exigent aux gens le respect des mesures barrières pour faire face à la Covid-19. La foule grossit au fur et à mesure, et les gens commencent à occuper les rangées de chaises placées dans la cour pour l'occasion. Dix-sept minutes plus tard, la directrice de l'IFH, Françoise Balais, lance les propos de bienvenue. Elle remercie ceux qui ont bravé tous les dangers afin de prendre part à ce concert. La maîtresse de cérémonie a fait une courte présentation de tous les musiciens devant se produire sur la scène.

Fini l'intro, le trio musicien piloté par le professeur et chercheur en musicologie Claude Carré fait son entrée sur scène. Kerby François à la basse, Jude Davens Texier à la batterie et Claude Carré à la guitare.

Dès les premières notes, Trio Jazzen capte l'attention du public qui visiblement avait fait le déplacement pour s'amuser. Pour le concert, la formation musicale joue uniquement en instrumental. Du jazz, oui, mais le trio a sa propre manière de jouer les classiques à la sauce haïtienne pays. C’est d'ailleurs ce que le maître à penser du groupe vante.

Après trois morceaux, ils optent pour des chansons traditionnelles haïtiennes très populaires. Avec la dextérité des musiciens, ils transposent des musiques de chez nous sur des variantes jazzy qui, sans aucun doute, plaisent à tout le monde.

Trio Jazzen n'était pas seul pour faire danser les amants du jazz et les curieux présents à ce concert. Vers 6 h, le guitariste Claude Carré fait appel au Français Christophe Cravero pour rejoindre la bande sur la scène. Le musicien multi-instrumentiste qui touche au piano, au violon et à la batterie est cette fois muni uniquement de son violon pour fusionner avec Trio Jazzen en vue de continuer la randonnée musicale sur la scène IFH.

Musicien professionnel et doué, le Français s'est montré à l'aise même dans les chansons traditionnelles d'Haïti. D'ailleurs, c'est avec le morceau « Ibolele », une chanson très prisée de chez nous, que Trio Jazzen, accompagné de Christophe Cravero, a mis fin à son show.

Jacky Terrasson accompagné de deux autres musiciens assurent la deuxième partie du concert. A cause du temps relativement long pour s'installer sur le podium, la majorité de l'assistance vide les lieux avant même leur prestation. Quelques minutes de bonne musique et c'était fini.

Richard Alexandre



Réagir à cet article