Gonaïves n’a pas célébré la fête de l’Indépendance, la mairie déplore l’inaction du pouvoir central

L’on ne dira pas qu’il y avait eu des fêtes de fin d’année 2020 dans la ville des Gonaïves, où la plupart des rues plongent dans l’insalubrité, des quartiers dans un black-out sévère depuis des mois. Mais tant bien que mal, elle a tenté de rester debout en dépit des conditions de vie difficiles. La ville où fut proclamée la liberté de la nation n’a pas pu organiser, une fois de plus, la célèbre fête de l’Indépendance le 1er janvier 2021. Impuissant, le nouveau cartel municipal intérimaire évoque l’indifférence des autorités centrales et regrette, du même coup, la passivité des citoyens de cette ville face à cette célébration.  

Worlgenson Noël
Par Worlgenson Noël
05 janv. 2021 | Lecture : 3 min.

Les citoyens de la quatrième ville du pays n’ont pas eu besoin de savoir que le président ne viendrait pas prononcer le traditionnel discours de l’an à la place d’armes des Gonaïves pour ne s’attendre à aucune activité de célébration, nonobstant le traditionnel Te Deum chanté à la cathédrale du Souvenir. Pour une nouvelle année consécutive, le chef de l’État n’y était pas. Aucun décor. Aucune préparation. Pas de parade militaire. Ni de gerbes de fleurs déposées par les autorités au pied des statues de nos héro

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.