100 nouveaux gradués en sciences de l'éducation à l'UPNIP 

Publié le 2020-12-28 | Le Nouvelliste

L'Université publique des Nippes (UPNIP) a organisé le samedi 26 décembre dernier une cérémonie de remise de diplômes à l'intention de ses trois premières promotions baptisées Joseph C. Bernard, en référence à la réforme Bernard de l'ancien ministre haïtien de l'Éducation nationale. Ce sont au total 100 étudiants qui ont reçu leurs diplômes en sciences de l'éducation lors de la cérémonie tenue dans un hôtel à Miragoâne, en présence notamment de personnalités comme le directeur départemental des Nippes du ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle Odel Joseph, du recteur de l'Université publique du Sud Jules Édouard qui représentait le coordonnateur du Réseau des universités publiques régionales et du coordonnateur national de l'OPL l'ancien sénateur Edgard Leblanc Fils.

Prenant la parole en la circonstance, le recteur de l'Université publique des Nippes a attiré l'attention sur la crise multidimensionnelle dans laquelle les gradués vont intégrer le marché du travail. Le professeur Voltaire, qui a salué le courage et la persévérance dont ont fait montre ces étudiants durant leur passage à l'UPNIP, les exhorte à œuvrer au respect de la vie, de la dignité et des droits humains. Aussi les a-t-il conseillés de s'intéresser à l'éducation civique et morale des élèves qu'ils auront sous leur responsabilité.

Fondée le 19 mai 2014 par le ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle, l'Université publique des Nippes est la neuvième à intégrer le Réseau des universités publiques régionales. «Notre symbole est le soleil levant. Avec cette sortie des 3 premières promotions du programme de licence en sciences de l'éducation, c'est le soleil de l'UPNIP et de l'éducation de qualité qui commence à se lever sur le département des Nippes», s'est réjoui le recteur Voltaire.

«En six ans et sept mois, l'UPNIP a su se tailler une place de choix dans le paysage universitaire haïtien», a renchéri le docteur Voltaire, faisant remarquer que l'université qu'il dirige fait partie des 18 universités haïtiennes sur plus de 200 à être membres de la «prestigieuse» Agence universitaire de la francophonie (AUF) qui regroupe 1009 universités sur tous les continents.

De leur côté, les gradués n'ont pas caché leur contentement pour cette étape franchie dans le cycle de leur formation. C'est le cas de l'un des lauréats académiques de la première promotion, Freevens Saint-Hilaire, et de Sterlando Mathéus qui figure parmi les lauréats intégraux. Les deux jeunes enseignants promettent de continuer à mettre leur savoir à la disposition de la communauté tout en oeuvrant en faveur d'une éducation de qualité.

«Nous sommes fiers d'avoir acquis les connaissances que nous a offertes l'UPNIP. À présent, nous savons ce que c'est l'éducation de qualité», s'est exclamé Freevens Saint-Hilaire. 

Au cours de cette cérémonie de collation de diplômes organisée par l'Université publique des Nippes, 25 personnalités, institutions et associations, dont l'organisation Konbit Peyizan Nip (KPN), l'Association culturelle Café-Philo des Nippes, des écoles ayant accueilli des étudiants de l'UPNIP en période de stage, le curé de la paroisse Notre-Dame d'Altagrace, le révérend père Hervé Grand-Jean, et l'ancien sénateur Edgard Leblanc Fils, ont reçu des certificats Trezò Ayiti Peyi Nou An pour leurs services à la communauté. Les professeurs d'informatique et de créole à l'UPNIP Katia François Permission et Fresnel Délus ont également été distingués. Réagissant aux certificats Honneur et Mérite délivrés pour l'occasion, le secrétaire général de l'Université, Berthony Pierre-Louis,  a souligné la nécessité de saluer le travail des personnalités évoluant dans les domaines autres que celui de l'université. Le docteur en sociologie a par ailleurs encouragé la jeunesse haïtienne à s'intéresser aux études afin, a-t-il rappelé, de contribuer à la construction du pays.

Yoco Lortéus ylorteus@gmail.com Auteur

Réagir à cet article