Cyclisme / Compétition

Le Sud met tout le monde d’accord

La course de fin d’année sous l’égide de la Fédération haïtienne de cyclisme (FHC) a bien eu lieu le dimanche 20 décembre 2020 sur le circuit Route 9-St-Marc ( aller-retour ) avec les cyclistes issus du Grand Sud qui ont brillé de mille feux aussi bien dans la catégorie masculine que dans la catégorie féminine.

Publié le 2020-12-22 | lenouvelliste.com

Le challenge était de taille pour cette course baptisée « Ann mete tèt ansanm pou nou sove Ayiti », une idée de la part de l'homme à tout faire  du cyclisme haïtien, Kénelt Léveillé, ancien cycliste de renom et actuel président de la FHC, pour combattre la délinquance par la pratique du vélo.

C’est un Kénelt Léveilé très heureux qui, après le déroulement de la course, a éprouvé toute sa satisfaction sur le comportement des cyclistes tout le long du parcours. Un fait est à signaler à l’occasion du déroulement de cette course, il s’agit de la présence d’un jeune cycliste cayen du nom de Bertho Pierre Giuly, 13 ans, qui a d’ailleurs épaté le public.

Pour sa première participation à une course de haut niveau, il a tenu la dragée haute pour finalement abandonner à l’Arcahaie et il n’est qu’à souhaiter qu’il parvienne à conserver l’élan à condition, bien sûr, qu’il trouve l’encadrement nécessaire afin qu’il puisse rivaliser avec les meilleurs, cela dans un avenir pas trop lointain sur la scène nationale et internationale. Chapeau Bertho !
                                                    Le Sud en effervescence
Toujours sur la lancée de sa bonne prestation en 2019 lors du championnat de la Caraïbe des Nations qui s’était déroulée à La Havane (Cuba), en récoltant la médaille d’argent, Ousline Georges (native de Camp-Perrin), dans la catégorie féminine, ne s’est pas fait prier pour enlever la première place, devançant ainsi les soeurs Staco (Ruth Daëlle et Medgine) du club Marcel Mathieu des Cayes respectivement classées 2e et 3e.

Chez les hommes, Péance Wilgens toujours de la Métropole du Sud, s’est adjugé de haute lutte la première place face à Clergé Odvel (2e) et Joseph Jean-Willy (3e). Cette course laisse entrevoir de lendemains meilleurs pour le cyclisme haïtien qui en 2021 sera très sollicité sur la scène internationale.

En février prochain, les équipes nationales (filles et garçons) participeront à la traditionnelle Vuelta Independencia en République dominicaine et en été, au championnat du monde qui se déroulera en Belgique. Ajoutez d’autres rendez-vous prévues dans la zone.
 

C'est la raison pour laquelle le président de la FHC en a profité justement pour solliciter l’aide des secteurs public et privé afin que les chevaliers et les chevalières de la Petite Raine (les cyclistes) puissent honorer ces grands et importants rendez-vous.

L‘objectif de la fédération est d’être présente aux prochains Jeux olympiques qui se feront à Paris (France) en 2024 et pour ce faire, les cyclistes tant au niveau féminin qu'au niveau masculin doivent se préparer et participer à beaucoup de compétitions dont les Jeux Centre-Amérique et Caraïbes et les Jeux panaméricains.

Le président Kénelt Léveillé a saisi l’opportunité pour remercier tous ceux et toutes celles qui ont collaboré pour le plein succès de la course. Ses remerciements vont d’une manière très spéciale au Premier ministre Joseph Joute, l’ingénieur Joiséus Nader, ministre des Travaux publics, Ronald Gérard D’Méza, ministre de la Jeunesse , des Sports et l’Action civique, Hans Larsen, président du Comité olmpique haïtien, Capital Bank et Capital Transfer, Eau Alaska, C3 Éditions, Thompson Electronics et Taw Taw Constructions.

Le podium de la course se présente ainsi :
Catégorie masculine
1)    Péance Wilguens
2)    Clergé Odvel
3)    Joseph Jean-Willy
Catégorie féminine
1)    Ousline Georges
2)    Ruth Daële Staco
3)    Medgine Staco

Emmanuel Bellevue
manubellevue@yahoo.fr     
 

Auteur


Réagir à cet article