Djorben nous revient avec « Mwen pare »

PUBLIÉ 2021-01-11
De son vrai nom Jorvens Charles, Djorben est un jeune artiste qui évolue dans le domaine de la musique depuis 2016. Avec une courte carrière jalonnée de hauts et de bas, le chanteur avait fait un retrait de la scène depuis quelque temps. Mais à présent, il met définitivement le cap sur son avenir. Et c'est avec « Mwen pare », que Djorben signe son comeback. « Je suis prêt à lutter pour atteindre mes objectifs », dit-il.


Djorben fait partie de ceux qui découvrent la musique très jeune. Le natif de Les Anglais dit avoir lié connaissance avec son art de prédilection sur les bancs de l’école. « La connexion avec la musique m’est venue pendant mon plus jeune âge. Je chantais à l’école, tout comme je ne me lassais pas de le faire à la maison et dans tout le quartier. Ainsi, les gens de mon entourage ont fini par découvrir mon talent, et moi, de mon côté, je me retrouvais dans mon monde dès que j’interprétais une chanson », raconte le jeune homme de 25 ans.

En 2016, Djorben décide de sortir de l’ombre et de lancer officiellement sa carrière d’artiste. « Je me suis dit que j’allais me tourner pour de bon vers ce que j’aime », affirme-t-il. Le chef pâtissier marque alors ses premiers pas avec « Lanmou pa vann nan mache », morceau qu’il partage avec Mandela Jean-François. « Mais, en 2018, j’ai dû mettre ma carrière en pause. J’ai voulu prendre un recul pour me fixer et me préparer à faire face définitivement aux combats qui m’attendent dans le domaine de la musique. En cette fin d’année, je me sens prêt, et je suis vraiment de retour cette fois. Je suis prêt à lutter pour atteindre mes objectifs. Rien ne m’arrêtera », poursuit l’ancien élève du collège Cœur de Jésus.

Comme à ses débuts, Djorben scelle son retour avec « Mwen pare », titre sorti il y a environ deux semaines. Sur ce morceau, le troisième de sa carrière, il a travaillé avec Mandela, G-Dolph, Bouzy de Kreyòl La et RJ. Les yeux rivés sur son avenir, le natif des Gémeaux confie avoir hâte de travailler sur son album. Pour cela, il renvoie la balle au public. « Je dois d’abord acquérir un maximum de visibilité et sentir l’attente du côté du public », avance-t-il.



Réagir à cet article