Les remous de l'actualité des samedi 21 et dimanche 22 novembre 2020

Publié le 2020-11-20 | Le Nouvelliste

Les Forces armées d’Haïti recrutent une classe de cadets

Les Forces armées d’Haïti ont annoncé, dans une note publique, l’ouverture d’un registre d’inscription pour recruter des jeunes de deux sexes âgés entre 18 et 23 ans. Les inscriptions se poursuivent jusqu’au 27 novembre 2020 à la base Anacaona de Léogâne. Les intéressés doivent être des Haïtiens qui n’avaient jamais renoncé à leur nationalité et n’avaient jamais été condamné à une peine afflictive et infamante. Certificat de bonne vie et mœurs, quatre photos, deux de face et deux de profil, original et copie de la carte d’Identification national sont entre autres pièces requises.

Plusieurs véhicules incendiés par les « Fantom 509 »

Les policiers du groupe « Fantom 509 » ont semé la panique dans les rues de la capitale, à Delmas et à Pétion-Ville, le vendredi 20 novembre. Sur leur passage, ils ont incendié plusieurs véhicules immatriculés Service de l'État et un semi-remorque à Lalue. Leur défilé à moto a duré plus de deux heures dans les rues. Ce mouvement violent avait pour but d'exiger une augmentation de leur salaire à 50 000 gourdes et à 25 000 gourdes la carte de débit.

Les parquetiers rentreront en grève lundi

Le Collectif des magistrats debouts d’Haïti annonce un arrêt de travail de quatre jours, allant du lundi 23 au vendredi 27 novembre 2020, à travers les parquets des 18 juridictions du pays. Selon le substitut du commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance du Cap-Haïtien, Me Raphaël Jacques Alex Joseph, il s’agit d’un mot d’ordre de grève d’avertissement visant à dénoncer les mauvaises conditions de vie et de travail des commissaires du gouvernement du pays ainsi que les substituts.

Le directeur général de la PNH salue le professionnalisme des agents le 18 novembre dernier

Le nouveau directeur général a.i. de la police nationale, Léon Charles, dans une note, a salué le comportement des agents de la PNH qui ont su faire preuve de beaucoup de professionnalisme dans la gestion de cette journée difficile. Il avance que les policiers se sont montrés à la hauteur de la mission constitutionnelle et légale qui leur est dévolue avant de les encourager à persévérer dans cet esprit d’engagement pour pouvoir relever les autres défis à venir.

Cri d’alarme du révérend Eniel Alfred

Le révérend Eniel Alfred, pasteur de l’église Evangélique Luthérienne de la Rédemption à Sapotille, route de Dégan, commune de Carrefour, lance un appel aux chrétiens de cette église pour qu’ils exigent des autorités établies de garantir la sécurité dans le pays et de prier sans cesse. Le pasteur Alfred a été kidnappé le dimanche 1er novembre dernier à 6h30 du matin à la rue Alerte, zone du cimetière en compagnie de son fils Danielo Alfred et conduit à Grand Ravine. Le révérend devait se rendre à son église le dimanche matin à Sapotille quand il a été enlevé par ses ravisseurs. Une rançon a été versée aux bandits pour libérer le pasteur et son fils.

 Attaque armée contre le garde du corps du juge Litherson Jérôme

Jean-Baptiste Francisco, agent de sécurité rapprochée du juge et juge d'instruction au tribunal de première instance de Croix-des-Bouquets, Litherson Jérôme a été victime d'une attaque armée à Delmas 33. Alors que la victime est allée faire une course dans la soirée du dimanche dernier, deux individus sur une motocyclette l'ont agressé. Il a pris une balle au niveau de la ceinture. À présent, il reçoit des soins à l'hôpital et son pronostic vital n'est pas engagé. 

La famille de Juventa Cantave exige justice et réparation

Accompagnée de quelques dizaines de personnes, la famille de Juventa Cantave, assassinée le 11 novembre 2020 sur son lieu de travail, a organisé une marche dans la commune de Tabarre pour dénoncer l’assassinat de la jeune fille de 23 ans. La famille en a profité pour exiger justice et réparation pour la victime. Après avoir décroché son premier emploi, Juventa Cantave a été retrouvée morte, la tête ensanglantée à la deuxième journée de travail.

La voiture de fonction de l'ancien sénateur Dieupie Chérubin saisie par la PNH

La voiture de fonction de l'ancien sénateur du Sud-Est, Dieupie Chérubin, a été saisie, le jeudi 19 novembre, par des agents du service de circulation de la PNH dans le département du Sud-Est. La voiture est gardée au commissariat de Jacmel. Le secrétaire général du Sénat, Rony Gilot, avait expressément demandé aux sénateurs en fin de mandat, employés en rupture de contrat ou de service de restituer à l’État des équipements qu’ils continuent d’utiliser à des fins personnelles.

Un chauffeur de transport en commun tué à Delmas 33

Un chauffeur de camionnette assurant le trajet Delmas- Sillot a été tué par balle ce vendredi à Delmas 33, non loin de l’hôpital La Paix par un agent de police, a expliqué un cousin de la victime. Le policier qui a perdu son sang-froid lui aurait descendu au moment d’une altercation.. Le chauffeur contestait une contravention. Avant de prendre la fuite, le policier a conduit la victime à l’hôpital mais il n’a pas survécu A la suite de ce meurtre, les chauffeurs ont organisé un mouvement de protestation bloquant la circulation. 

Quatre personnes tuées à coups de machettes à Baradères

Un individu a tué à coups de machettes trois personnes dont sa grand-mère jeudi dans la localité dénommée Nòdyès, 4e section communale de Baradères (département des Nippes). Le président du Conseil d’administration de la section communale (CASEC) qui a confirmé la nouvelle a indiqué que le meurtrier avait une réputation de « brigand ». Après avoir commis son forfait, il ne s’était pas arrêté. Il a découpé un bœuf avant d’avoir connu le même sort.

La banque mondiale accorde accorde 7,75 millions de dollars pour renforcer l’agriculture en Haïti

 Le Conseil d’administration de la Banque Mondiale a approuvé jeudi, un financement additionnel d’un montant de 7,75 millions de dollars pour le projet territoires productifs résilients en Haïti. Ce projet vise à encourager l’adoption de pratiques agricoles et d’aménagement du territoire plus résilientes. Selon un communiqué de la BM, ce financement joue un rôle important dans l’amélioration des moyens de vie dans le secteur agricole en contribuant à une productivité accrue ainsi qu’à un meilleur accès aux marchés.

L’AHEC réclame l’intervention des autorités pour libérer les deux ingénieurs

L’Association haïtienne des entreprises de construction (AHEC), qui se dit choquée par la nouvelle de l’enlèvement de deux dirigeants de l’Entreprise GRETCO, a demandé, dans une note, aux autorités “d’intervenir au plus vite” en vue de libérer les deux professionnels. Ils ont été enlevés à leurs bureaux sis à Delmas 75, dans la matinée du lundi 16 novembre 2020, par un commando de dix individus vêtus en uniforme de la PNH et s’identifiant comme des agents de la DCPJ.

La CE-JILAP préoccupée par la détérioration du climat sécuritaire

La Commission épiscopale Justice et paix (CE-JILAP) se dit préoccupée par la détérioration du climat sécuritaire du pays. Lors de son quatrième congrès tenu du 9 au 13 novembre dernier à Papaye (Hinche), cet organisme catholique de défense des droits humains a réitéré sa volonté de continuer à exiger de l’Etat des actions garantissant la sécurité dans le pays et de lutter pour le respect de la dignité et le droit de la personne humaine, a expliqué Jocelyne Colas Noel, directrice exécutive de la CE-JILAP.

L’AIDH appelle au dialogue entre les acteurs politiques

L’Action internationale pour les droits humains (AIDH) se dit vivement préoccupée par la crise politique qu’elle qualifie « d’inédite » dans laquelle évolue actuellement le pays. L’AIDH constate que depuis trois années, la démocratie a régressé et la pauvreté a gagné du terrain. La triple crise sociale, politique et économique qui secoue le pays est devenue chronique et s’aggrave chaque jour davantage. Evoquant l’absence d’un véritable dialogue entre les différents partis politiques de l’opposition et du pouvoir, responsable de cette situation, l’AIDH appelle les partis politiques de l’opposition et le pouvoir a prioriser le dialogue, le consensus et les intérêts communs de la population en vue d’arriver à une résolution définitive de la crise politique actuelle.

La Fondation Zanmi Timoun plaide pour le respect de la convention des droits de l’enfant

La Fondation Zanmi Timoun a exprimé son profonde inquiétude face à la dégradation du respect des droits des enfants en Haïti. Les droits des enfants, dans tous leurs aspects ne sont pas respectés a constaté la Fondation Zanmi Timoun. A l’occasion de la célébration de la Journée internationale des droits de l’enfant, cette organisation de défense des droits humains a plaidé pour le respect de la convention des droits de l’enfant ratifié par Haïti 1994.

La SOFEHJ a organisé des élections samedi

La Solidarité des femmes haïtiennes journalistes (SOFEHJ) a réalisé le 14 novembre 2020 sa première élection depuis sa remobilisation en 2017.La journaliste Martine Isaac, votée à l’unanimité, a été reconduit comme coordonnatrice générale de la SOFEHJ. Le nouveau comité dont le mandat est de 3 ans compte également Jeruscha Vasti Michel élue trésorière, Germina Pierre Louis, secrétaire, Florence Lisené et Stael Vilsaint élues respectivement responsable de formation et de communication.

 Commémoration de la Journée internationale aux droits de l’enfant

Le gouvernement a commémoré ce vendredi 20 novembres 2020 la Journée internationale de la convention relative aux droits de l’enfant. Une activité commémorative a été en ce sens, organisée au Centre de réinsertion des mineurs en contravention avec la loi (CERMICOL). Le protecteur du citoyen adjoint, Amos Auguste a profité de l’occasion pour plaider en faveur d’une prise de conscience au niveau de l’Etat afin de lutter contre la détention préventive prolongée. Le défenseur des droits humains, a précisé qu’il y a plus de 85% de la population carcerale ne s'est jamais présentée devant un juge naturel. Le droit à un procès équitable, à être jugé n’est pas respecté en Haïti.

L'union européenne a organisé un débat sur les droits des enfants en Haïti

A l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre, la deuxième édition d’AGORA a proposé un débat sur les droits des enfants en Haïti. Étaient présents entre autres Arielle Villedrouin, directrice de l’Institut du bien-être social et de recherches (IBESR), Me Jacques Letang du BDHH, Gertrude Séjour, directrice de la fondation Maurice Sixto. Ils ont évoqué différents aspects des droits de l’enfant et leur réalité en Haïti : abandon et adoption, délinquance et assistance légale aux mineurs, restavèk, protection des enfants vulnérables.

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".