RDNP/Édito/Vendredi 20 novembre 2020

Peine capitale ou prison à perpétuité

Publié le 2020-11-20 | Le Nouvelliste

Les réactions sont vives et partagées, quant à l’idée de prévoir l’application de la peine capitale contre les kidnappeurs et violeurs. Elles sont majoritaires, celles des femmes qui souffrent dans leur corps et dans leur âme, le traumatisme de cette infamie, de cette humiliation. Qu’elles soient déjà victimes ou qu’elles vivent quotidiennement dans l’épouvante de cette atrocité. Les réactions mitigées proviennent, surtout, de ceux qui — par on ne sait quelle pruderie ou quel humanisme mal placé — rejettent l’idée d’ôter la vie à quelqu’un. Nous, au Rassemblement des Démocrates, Nationaux, Progressistes (RDNP), sommes très conscients d’avoir abordé un sujet extrêmement sensible et estimons devoir clarifier notre intention.

Il n’y a pas d’adjectif pour qualifier la séquestration d’un individu, la privation de sa liberté la plus élémentaire, celle de vaquer à ses occupations quotidiennes n’ayant commis aucune infraction à la loi. Le kidnapping, tel qu’il se pratique dans le pays ces derniers jours, constitue un facteur inhibiteur de toute activité humaine : économique, sociale et politique.  Il laisse dans la société, parmi la couche la plus saine et celle, la plus importante, la plus fragile, un traumatisme, quelquefois, irréversible ou irrémédiable. Une femme, voire, une jeune fille, ayant été kidnappée puis violée, ne peut reprendre la vie normale que très difficilement, même quand elle aurait changé de milieu social par la suite. Sur le plan strictement économique, le kidnapping handicape la production de la richesse, l’esprit entrepreneurial quand il ne grève pas de dette insoluble les éléments ou familles des classes moyennes, directement affectées. Sur le plan politique, il peut fausser le jeu par cette peur qu’il instille dans toutes les activités de ce secteur important de la vie publique et citoyenne. Ces arguments, à eux seuls, suffisent pour justifier l’intérêt que les personnalités et institutions de la société consciente et responsable doivent porter à la résolution de ce problème.

Le RDNP, parti sérieux et responsable, soucieux du bien commun et public, ne saurait rester sourd face aux cris angoissés des victimes, indifférent face à l’un des principaux calvaires de la population. Notre prise de position appelle à un débat libre, ouvert, public, démocratique, et s’appuie sur des considérations d’ordre socioéconomique. Aussi tournons-nous nos regards objectifs vers ceux qui, au lieu de prévoir la peine capitale, souhaiteraient la prison à perpétuité contre ces kidnappeurs et/ou violeurs. Ce sont des points de vue sensés à jeter dans ce débat que nous soulevons et nous sommes très prêts à nous incliner face à la décision d’une majorité démocratique. Il faut, pour cela, nous arranger pour blanchir, nourrir ces malfrats, respecter leurs droits dans un environnement carcéral digne, à l’abri des évasions spectaculaires de bandits, faits révoltants qui retournent le couteau dans la plaie des victimes et de leur famille.

Fidèles à nos traditions et à notre volonté de « sincériser » la vie politique, nous nous en referons, chaque fois qu’il s’avère nécessaire de nous exprimer sur des sujets qui préoccupent la vie nationale. C’est, à notre sens, l’un des voies et moyens de proposer une alternative à la population dans le but de sortir de l’abîme de partis sans vision, de candidats sans projet politique et de réduire l’espace exploité pour lancer des slogans politiques électoralistes. Forts de nos convictions politiques, de notre ligne idéologique, confiants en notre projet de société — chaque jour adapté à la réalité sociale, politique et économique — nous nous donnons la mission patriotique de « Changer la vie en Haïti ». La mission de rechercher tous les éléments et paramètres utiles, nécessaires à l’élaboration de nos politiques publiques, allant dans le sens de notre vision globale de la femme et de l’homme haïtiens, dans le sens des nouvelles orientations à imprimer à la société haïtienne.

Nous sommes toujours satisfaits du réveil, bien que timide, de Grenadiers, Guerriers de lumière, Magistratures morales, exprimé à travers une interaction fructueuse qui nous permet de maintenir notre cap vers les profondes aspirations et revendications de la population. Signe évident, patent que les actions du RDNP sont suivies et suscitent l’intérêt recherché. En retour, nous leur donnons cette garantie formelle de ne jamais démériter de leur confiance et de tenir compte de leurs remarques et suggestions. Nous travaillons inlassablement à l’organisation, à la structuration du parti, tant sur le plan interne qu’externe, en vue de répondre aux attentes des militants, adhérents et sympathisants, dans la lutte pour la conquête et l’exercice du pouvoir en Haïti. Des actions indispensables pour combattre cette désaffection politique causée par les nausées et découragements de la situation actuelle du pays.

En tant que forces vives, saines de cette Patrie commune, en lambeaux, l’effort individuel et/ou collectif, que le RDNP exige de vous, est peut-être grand, mais pas au-dessus de votre fière détermination de conjurer l’effondrement imminent et total de la société haïtienne.

Pour nos enfants, pour nos Aïeux. 

Ensemble, ensemble, ensemble jusqu’à la victoire finale.

              Met men, pran desten nou anmen

Eric Jean Baptiste
Secrétaire Général du RDNP         
 

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".