Autour du film « Heureux sculpteurs des rues de Port-au-Prince » d’Arnold Antonin

Quatre d'entre eux

Publié le 2020-11-19 | Le Nouvelliste

La sculpture haïtienne mérite un regard plus soutenu. Ses origines, sa plastique, ses influences ne sont pas l'objet d'études approfondies. Arnold Antonin, armé de sa caméra, a choisi de la montrer en acte. Quatre sculpteurs au travail dans leur atelier expriment leur passion, leur parcours, leur manière. Autodidactes, ayant croisé la statuaire par hasard, ils se sont formés au gré des jours et des rencontres de fortune. Nos sculpteurs déplorent l'absence d'une formation académique. Pourtant leurs créations retiennent l'attention. La vivacité des formes transcende la gaucherie des artistes.

 La sculpture haïtienne a imprimé son sceau dans toute la Caraïbe. Reconnaissable au premier coup d'œil, son esthétique concentre des traits, des formes qui plongent au cœur de nos compatriotes. Elle témoigne des désirs, des élans d'une population qui survit dans ses créations.

 La caméra d'Arnold Antonin campe nos artistes dans leur milieu, il faut le souligner, les bidonvilles de la capitale. Leur succès ne permet pas d'emblée de franchir les barrières de classe, le mur de l'argent. Le cinéaste nous met en présence d'individus modestes à l'outillage rudimentaire. Autant dire, au milieu des classes défavorisées. C'est là qu'il a trouvé ces esprits alertes, ces mains inventives. Ces êtres qui dilatent, aèrent la sensibilité de leurs congénères. Ici coïncident culture et affectivité. C'est comme si nos artistes ont pris leur milieu, leur condition comme moyen de création. Avaient-ils le choix ?   Paradoxalement, la carence technique couplée à un matériel sommaire handicape le niveau de sophistication mais pas la profondeur culturelle. Nos artistes réalisent des pièces qui dépassent leurs capacités techniques. C'est le miracle de l'art. Miracle séculier qui n'a rien de surnaturel.

Nous admirons ces œuvres parce qu'elles suscitent un émoi largement partagé, un écho communicatif. Face aux réalisations les plus abouties, nous nous sentons soudain artistes. Vainqueurs de je ne sais quelle guerre intime. Partie intrinsèque, certainement, de cette population qui a sculpté nos joies, nos malheurs, nos rêves. De telles réalisations sont finies. Il n'y a rien à améliorer, rien à ajouter. On y décèle la même humanité qui a germé sur notre sol, nos renoncements comme nos révoltes, nos ravissements comme nos déchéances. 

 Rares sont les moments où nous nous éprouvons comme peuple. L'art offre cette possibilité de nous projeter au sein de la multitude où nous sommes à la fois nous-mêmes et tous les autres. Nous voilà d'un coup hissés sur un piédestal par le travail de quelques laissés-pour-compte. L'art relie. D'où le nécessaire travail d'Arnold Antonin déclinant inlassablement les liens, les liaisons afin de nous regarder, de nous ressaisir dans un miroir plus révélateur, plus fondamental. Son documentaire expose le sursaut invraisemblable qu'il a fallu pour construire notre imaginaire, notre part d'humanité. Nous respirons mieux, plus profondément après avoir visionné son travail. Simplement, sans apparat, la caméra d'Arnold Antonin recherche, saisit, présente la fine fleur d'un peuple impitoyablement traité.  

Jacques Gourgue

Prof.de philosophie- UEH.


 

Jacques Gourgue Prof.de philosophie- UEH. Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".