Journée internationale des Droits de l’Enfant

L’UE veut aider les enfants haïtiens à s'approprier leurs droits

Publié le 2020-11-19 | Le Nouvelliste

À l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant qui sera célébrée le 20 novembre, l’Union européenne (UE) souhaite souligner durant toute cette semaine l’importance des droits humains dans sa politique de coopération avec Haïti, et notamment les droits de l’enfant, informe un communiqué de l’UE daté du 16 novembre.

« L’enfant est un être de droit et un citoyen en devenir. Il doit pouvoir à ce titre jouir de manière absolue de tous ses droits en comptant sur l’État qui en est le garant », assure Sylvie Tabesse, ambassadrice de l’Union européenne, en rappelant qu’Haïti a signé la Convention des droits de l’enfant. « L’enfant d’aujourd’hui, c’est le citoyen de demain. Celui qui assurera notre relève et qui, selon le bagage qu’il a reçu, contribuera à rendre le monde meilleur. »

C’est pour les aider à s’approprier leurs droits qu’une activité artistique a été conçue dans ce sens et partagée avec trois centres éducatifs pour enfants et mineurs. Trois fresques murales ornent aujourd’hui leurs décors quotidiens. Ces projets, explique le communiqué, ont été réalisés par des enfants encadrés par l’équipe de Festigraffiti dans des institutions choisies parmi les projets soutenus par l’Union européenne : Jaden Lespwa, un centre éducatif de Martissant, mis en œuvre par AVSI, le Centre de réinsertion des mineurs en conflit avec la loi (Cermicol) à Delmas 33, en partenariat avec Terre des Hommes, et l’Orphelinat Kay Jezi à Ouanaminthe, également mis en œuvre par AVSI.

« Les enfants sont des sujets de droit, ils doivent être protégés et respectés ». Afin de les impliquer dans la définition de leurs droits sous cette forme artistique, les enfants ont été invités à proposer des dessins parmi les droits suivants :

Le droit d’avoir un nom, une nationalité, une identité ; le droit d’aller à l’école ; le droit d’être protégé de la violence et de toute forme de maltraitance ; le droit à la liberté d’information ; le droit d’avoir une famille, d’être entouré et aimé.

Les dessins retenus pour composer la fresque ont ensuite été préparés et réalisés dans chacune des institutions avec une douzaine d’enfants encadrés par des graffeurs professionnels. Ces fresques murales, qui ornent désormais les murs à Martissant, Delmas et Ouanaminthe, seront présentées cette semaine sur les réseaux sociaux de la DUE et des partenaires qui y ont contribué.

À l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre, la deuxième édition d’AGORA recevra des personnalités de référence, comme Arielle Villedrouin, directrice de l’Institut du bien-être social et de recherches (IBESR), Me Jacques Letang, avocat qui a été en charge de l’assistance légale d’un projet sur la justice juvénile financé par l’Union européenne et concrétisé par le BDHH et Terre des Hommes, Gertrude Séjour, directrice de la fondation Maurice Sixto, Delva Jean de AVSI, coordonnateur du projet Pwoteje m se dwa m, un projet d'accompagnement des enfants victimes d'exploitation, de discrimination, de traite, de violence et d’abandon et de non-respect de leurs droits, et Marc Evens Lebrun, juriste et journaliste qui évoquera le regard et les devoirs de la presse. Autour de Luckner Garraud, journaliste, ils discuteront des différents aspects des droits de l’enfant et leur réalité en Haïti.

« AGORA, Chita pale sou dwa moun », est une série de rendez-vous dont l’objectif est de mettre en présence, pour chacune des journées internationales retenues, des acteurs des droits humains concernés par ces sujets. Ils seront diffusés sur les réseaux sociaux et la chaîne ouTube de la délégation de l’Union européenne en Haïti.

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".