Jean Paul Emmanuel Mézilas, passionné de l’audio en studio

Publié le 2020-11-16 | Le Nouvelliste

Jpolo, c’est une marque pour beaucoup de jeunes de la commune de Delmas. Dans la tête de ces jeunes, Jpolo est celui qui enregistre de la musique dans son studio. Il est celui qui traite et mixe les sons à partir de la régie où il dispose d’une table technique qu’il contrôle comme le magicien des lieux. Jpolo, c’est en fait Jean Paul Emmanuel Mézilas.  

Natif de Port au Prince, 37 ans, marié et père d’un garçon âgé d’un an, Mézilas s'installe dans son studio éponyme Jpolo Production depuis 2011.     

« Tout a commencé à la rue Marien, Delmas 31. L’idée première de ce cette production, c’était une compagnie, un entertainment. En 2015, je mets sur pied un regroupement dénommé JpoloTalents dans le but de promouvoir des jeunes talents qui n’ont que la musique comme porte de sortie. En 2016, ce groupe de jeunes fait valoir ses talents à travers une musique de Noël titré “Jan l vini n ap fete”. Ils sont réapparus en 2017 avec un nouveau morceau titré “Yon sèl peyi, yon sèl drapo, yon sèl nasyon », rappelle Jpolo.   

Du haut de ses neuf ans à la tête de son studio, il a déjà produit un grand nombre de musiques pour des artistes évoluant dans différents styles.   

Après son mariage en 2018, commence une nouvelle page de son histoire. À la rue Hatt, Delmas 31, le maestro Jpolo reçoit quotidiennement de jeunes artistes, des passionnés de la musique qui convoitent de devenir de grands chanteurs. Bien calé dans son fauteuil, Jpolo prend la posture du professionnel du son. Il passe la plupart de son temps dans cet espace qui offre un bon traitement acoustique. Sur son bureau, une grande table de console, des écrans de plusieurs dimensions, des ordinateurs, des speakers et autres. Ces appareils électroniques indiquent que nous sommes dans un studio d’enregistrement professionnel.  À partir de sa régie, Jpolo maîtrise un autre espace en partie vitré, c’est-à-dire une enceinte acoustique dans laquelle les artistes enregistrent leurs morceaux. « Je crois en ma capacité comme professionnel du son, et les clients du Studio Jpolo Productions me félicitent toujours pour mon travail », dit Jean Paul Emmanuel 

La force morale de ce producteur

Pas un jour de l’année où Jpolo n’est pas sur la balle. Après tous ces morceaux enregistrés, il aurait pu être plein aux as. Il a encore beaucoup de sueurs à rendre dans ce milieu difficile. Toutes les musiques enregistrées ne sont pas gravées sur des albums. On peut deviner pourquoi. Les jeunes qui fréquentent ce studio sont, pour la plupart, des petites bourses. Et ils ne sont pas bien encadrés. Résultat : nombre de ces musiques enregistrées ne sont pas connues du public. Toutefois ces jeunes continuent de se battre aux côtés de Jpolo. Et c’est là, la force morale de ce producteur. Même dans les périodes de turbulences politiques, ce passionné du son et de l’acoustique est derrière son tableau de bord.    

Jpolo est très sensible aux questions liées aux femmes. Aussi n’enregistre-t-il pas tous les morceaux proposés. « En matière de production musicale, l’argent n’est pas tout. La question éthique est tout aussi importante. Dès qu’il s’agit d’un sujet dénigrant les femmes ou un sujet qui fait de la promotion pour la violence, mon studio ne marche pas dans cette politique. Étant un imitateur du Christ,  je marche dans l’amour du prochain. Tout propos malsain véhiculé dans une musique me tourne l’estomac. Polo se retire de ce micmac et n’accepte pas d’enregistrer pour vous. À cause de ma philosophie, de cette ligne de conduite, certains artistes me disent : ou pap fè biznis », dit-il.   

Jean Paul Emmanuel Mézilas est laborieux et sympathique. Aussi est-il apprécié par tous ceux qui le côtoient. « Jpolo est un philanthrope, il aime collaborer avec tout le monde. Il est un bon conseiller. Ce jeune est plein d’avenir dans le domaine de l’enregistrement de musique en studio », témoigne Beethoven Chenet, artiste, compositeur et pianiste comme Jpolo.

Maestro, c’est aussi un autre pseudonyme de  Mézilas.  Élevé dans une famille chrétienne, rêveur, passionné, dès son plus jeune âge, il dirigeait des groupes et des chorales de tendance gospel à l’église apostolique du Tabernacle de la foi de Delmas 31. Compositeur, chanteur, il met un point d’honneur à célébrer Dieu dans ses chansons.  Sa femme l’accompagne dans son œuvre.  À deux, ils forment un couple heureux.   

« La musique apporte un équilibre à ma vie, celle que je produis a un impact sur ceux qui la consomment. Elle est aussi une thérapie pour certains jeunes livrés à eux-mêmes dans un pays comme Haïti qui ne se soucie pas de sa jeunesse », soutient Jpolo, qui rêve d’avoir une place sur le marché international. Il rêve aux côtés de son petit bout de chou qui apprend à marcher au studio Jpolo Productions. Quand on rêve aussi haut, lorsque l’on chute, on tombe parmi les étoiles.

Thatessiana Thomas Thassy2010@yahoo.fr Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".