Les manifestations en faveur d'Évelyne Sincère continuent à Port-au-Prince

Publié le 2020-11-06 | Le Nouvelliste

À l’appel de Solidarité fanm ayisyèn (SOFA), plusieurs dizaines de personnes ont manifesté ce vendredi devant les ministères à la Condition féminine et aux Droits des femmes (MCFDF) et de la Justice et de la Sécurité publique (MJSP). Les manifestants, qui exigeaient justice pour Évelyne Sincère, veulent mettre au pied du mur les autorités haïtiennes face au climat d’insécurité.

C’est le troisième mouvement de protestation organisé consécutivement  à Port-au-Prince pour dénoncer l’enlèvement suivi de l’assassinat de la jeune étudiante de 22 ans dont le corps a été  retrouvé le 1er novembre dernier sur une pile d’immondices à Delmas 24. Après des militants puis des lycéens, les organisations féministes ont foulé le pavé pour dénoncer l’inacceptable dans un pays dit démocratique.

« On se sent tous concernés. C’est un sujet qui doit intéresser tout le monde. Ce qui se passe actuellement n’est pas uniquement une affaire d’Évelyne Sincère. Le pays est plongé dans un climat d’insécurité », a expliqué Shedline Aurélien, citant un à un, l’assassinat du bâtonnier de l’ordre des avocats, Me Monferrier Dorval, le 28 août dernier, l’assassinat de l’étudiant Grégory Saint-Hilaire le 2 octobre dernier.

Ce sont des noms parmi des centaines broyés par la machine infernale de la violence. Le membre du parti politique Rasin kan pèp appelle la population à ne pas garder le silence face à l’insécurité. « On est face à un gouvernement qui se fiche de la vie de tout le monde, qui se bat uniquement pour garder le pouvoir », a fustigé Mme Aurélien.

Les conditions de la mort d’Évelyne Sincère - une élève en terminale qui attendait les résultats des examens qu’elle venait à peine de passer - sont tragiques, voire inacceptables. Ce cas doit être mis au-devant de la scène pour dénoncer l’impunité dans le pays. « Nous sommes ici ce matin pour  exprimer notre colère par rapport au crime odieux dont a été victime Évelyne Sincère. Nous sommes devant le ministère à la Condition féminine pour savoir quelles sont les décisions prises pour arrêter les assassins », a déclaré Fabienne Anty, membre de la SOFA. Si l’un des présumés bandits impliqués dans ce meurtre est entre les mains de la police grâce au chef de gang Barbecue qui l’a intercepté, la féministe estime qu'Obed Joseph, alias Kiki, n’était pas seul. Pour lui, les kidnappings sont organisés en réseau.

Après plus d’une heure passée devant les locaux du MCFDF à l'avenue Magny où a été paralysée la circulation, les manifestants se sont dirigés à l’avenue Charles Sumner devant le ministère de la Justice et de la Sécurité publique (MJSP) pour forcer les autorités judiciaires à faire la lumière sur ce crime odieux. « SOFA mande pou Leta sispann pwoteje bandi, kriminèl ak kadejakè » ; « Tete lang pouvwa ak bandi egal ensekirite » ; « SOFA mande arete epi jije tout bandi tout plim tout plimay », sont parmi les slogans lancés par les manifestants.

Pendant que les manifestants exprimaient leur ras-le-bol, dans un geste symbolique, des artistes haïtiens ont organisé une cérémonie d’hommage à la victime. Ils ont déposé des gerbes de fleurs sur le site de décharge où a été retrouvé le corps sans vie de la jeune fille, qui, pour l’occasion, a été assaini.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".