Les élections américaines du 3 novembre vont-elles contribuer à changer le cours de l’histoire ?

Publié le 2020-11-06 | Le Nouvelliste

C'est la première fois depuis l’éclosion des moyens de communication de masse qu'une élection présidentielle américaine crée autant de suspense à travers le monde. Les manifestations de rue, les contestations pendant la phase du dépouillement et la prévention de débordements sont souvent enregistrées en Afrique, en Amérique latine, en Asie, bref, dans les pays en voie de développement à l’occasion des compétitions électorales. En ce début de novembre de cette année tous ces faits se sont produits dans le pays de l’Oncle Sam sous la présidence de Donald Trump avant la proclamation des résultats de cette élection.

L’émotion est à son comble à travers le monde au regard de ce spectacle offert par la super puissance à l’occasion d’une présidentielle. Tantôt le président en exercice, Donald Trump, annonce sa victoire avant le dépouillement  dans nombre d'États, tantôt il annonce qu’il va saisir la justice pour obtenir le recomptage des bulletins en raison de fraudes. La victoire de son adversaire Joe Biden, mercredi, dans le Wisconsin, pousse le candidat Donald Trump à demander le recomptage des bulletins dans cet État. À Pennsylvanie où la presse américaine annonce jeudi que Joe Biden est en avance sur Donald Trump, sans ambages, il annonce qu’il va saisir la justice pour que le processus de dépouillement soit arrêté. Il critique le dépouillement dans quatre Etats et condamne les fraudes massives, sans pouvoir donner  de preuves. Malgré les menaces et dénonciations de Trump, le dépouillement s'est poursuivi dans tous ces Etats incriminés. Ce comportement instable du candidat Donald Trump à l’occasion de cette présidentielle projette une triste image des États-Unis à travers le monde.  

Confortable dans son rôle de gendarme dans les pays en développement à l’occasion des élections, les États-Unis valident, sanctionnent et et s'imposent comme un parti politique pour demander d'annuler certaines compétitions électorales dans la plupart des  pays en développement où ils exercent une certaine prépondérance. Depuis les années 90, ils utilisent le National Democratic Institute (NDI) et ensuite l’International Republican Institute (IRI) pour influencer les joutes électorales dans les pays du sous-continent et dans d’autres pays à travers le monde. Dans certains cas, l’Organisation des États américains déploie des observateurs pour contrôler le processus électoral afin de disposer de toutes les données au profit de Washington. Depuis le début du XXe siècle, la République étoilée accorde une grande importance au processus électoral dans les pays du sous-continent qui ne sont pas membres du Commonwealth.   

Quel que soit le vainqueur de la présidentielle américaine, les élections du 3 novembre viennent de créer un tournant dans l’histoire des États-Unis et dans leurs rapports avec les autres pays de la planète. Comment les États-Unis vont-ils critiquer, adopter des sanctions contre un pays en raison de fraudes électorales, de violences ou du mauvais déroulement du processus électoral ? Le gouvernement américain va-t-il continuer à critiquer le régime de Maduro au Venezuela, alors que les élections américaines n’ont pas pu donner l’exemple d’un processus vraiment exemplaire? Comment le gouvernement américain à travers son ambassade à Port-au-Prince va-t-il se prononcer sur les prochaines joutes électorales en Haïti ?

Le président Donald Trump, à travers la présidentielle américaine, n'a-t-il pas donné le ton, sans le savoir, à l’émergence d’un nouveau type de rapport entre la super puissance et les pays en développement ?

lbonneau@lenouvelliste.com  

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".