La démocratie demande une implication réelle

Publié le 2020-11-03 | Le Nouvelliste

Il y a de cela douze mois, personne n’imaginait une fin de campagne électorale aux États-Unis d’Amérique avec un suspense aussi insoutenable.

L’économie américaine était florissante. Donald Trump était triomphant. Les démocrates étaient dans le choix de l’embarras pour savoir quel candidat élire pour l’affronter.

Après la défaite surprise infligée en 2016 à Hilary Clinton, ancienne premier dame, ancienne sénatrice de New York, ancienne secrétaire d’État du président Barack Obama, aucun des prétendants démocrates ne paraissait en état de battre l’homme d’affaires qui tweete plus vite que son ombre.

Cela n’a pas découragé les stratèges du parti de l’âne. Chaque candidat a fait campagne et les primaires ont fait le partage avant que la crise du coronavirus ne vienne précipiter la fin de la course.

Joe Biden est sorti vainqueur et a mené campagne à sa manière pour contrer Donald Trump.

Avec ses armes et mille précautions pour ne pas propager la Covid, Biden a fait de son mieux. Ce 3 novembre, il joue la dernière élection de sa vie.

Il y a 24 heures, personne ne pensait que Donald Trump allait résister à la vague bleue annoncée par les instituts de sondage. Comme en 2016, les sondeurs le donnaient perdant.

Il faut dire que sa gestion de la crise du coronavirus a été catastrophique. L’Amérique a compté des morts par milliers certains jours pour dépasser les deux cent trente mille aujourd’hui et plus de neuf millions de personnes infectées par le virus. L’économie américaine a le bec dans l’eau. Les chiffres du chômage sont au plus haut. Le bel héritage des trois premières années de Trump a pris un rude coup.

Là encore, le candidat ne s’est pas avoué vaincu. Il n’a rien changé de son discours. De son positionnement. Il n’a rien corrigé de tout ce qu’on lui reproche. Confiant que ses partisans étaient de son côté.

Ce 3 novembre, deux Amériques s’affrontent sous les yeux du monde entier. Nombreux sont ceux qui oublient que seuls les Américains votent. Et décident de leur destin en pensant d’abord à eux. Et des fois à eux seuls. De plus en plus à eux seuls.

Les règles du jeu étant connues, les deux candidats connaissent les enjeux. Et c’est en connaissance de cause que chaque camp a déployé ses stratégies.

Au moment de mettre sous presse, il est impossible de connaître le gagnant. Une chose est sûre : la démocratie demande une implication réelle, et rien n’est écrit à l’avance.

Frantz Duval

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".