Koudjay verse dans la romance pour annoncer son 8e album

PUBLIÉ 2020-10-22


Ce 17 octobre, le groupe Koudjayqui s'appelle v véritablement Koudjay Bambou nwa  a publié « Mwen renmen w », une composition romantique très konpa, très loin du visuel et des paroles engagées de l’époque de Samba Kessy. Selon Myrlande Marcelin, l’une des chanteuses, ce n’est point un virage à 180 degrés. C’est une façon de perpétuer l’éclectisme du groupe Rasin et annoncer par la même occasion son 8e album.

Pipo portant une paire de jeans troués, un maillot à capuche, Myrlande Marcelin qui se cocoone dans sa baignoire avec des bougies au rebord… les détails du clip « Mwen renmen w », le dernier en date de Koudjay, se rapprochent plus de ceux de Ruthshelle Guillaume ou de Physlisia Ross que de ceux des années où le feu père fondateur chantait « Yo manje jis yo gonfle ». Kessy aimait les apparats à la Hailé Sélassié (les chapeaux de capitaine, la dorure…), certes, mais ne cultivait pas l’esthétique du blingbling comme c’est le cas dans cette dernière production à la gloire de la culture pop.

Myrlande, l’une des chanteuses, qui apparait avec sa perruque blanche et ses lunettes façon Aya Nakamura, tout de go, nous déclare que depuis toujours le groupe était éclectique et que ce n’est pas sa première fois quand on souligne ce constat. « On a eu des titres romantiques dans le passé. En 2003, on a sorti un album baptisé  Jou a bare koukou. Très Konpa. S'y retrouvait le texte Sansasyon Madioulah chanté par Kessy lui-même  avec un son très troubadour. Certes, on est rasin à la base, mais souvent on propose autre chose. C’est une façon pour nous de montrer nos multiples capacités », illustre-t-elle.

La vidéo a été tournée à Miami et en Haïti entre août et septembre. Le morceau devrait annoncer le 8e album du groupe qui sortira en 2021, année où le groupe célèbrera ses 35 ans. Dans la foulée de lancement de « Mwen renmen w », Koudjay lance une tournée nationale qui passera par la Plaine du Cul-de-Sac, Cerca Carvajal et Port-de-Paix. Myrlande invite donc les fans à rester connectés aux pages YouTube, Instagram et co du groupe non seulement pour se renseigner sur les dates des concerts, mais aussi pour renforcer la popularité du groupe sur les réseaux.



Réagir à cet article