Électricité : les barges turcs arrivent bientôt

Mercredi 14 octobre 2020, le directeur général de l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’énergie (ANARSE), Dr Evenson Calixte, était sur le plateau de l’émission « Haïti, sa k ap kwit ? », animée par le journaliste Robenson Geffrard (Télé 20), pour dresser un état des lieux du secteur de l’énergie en Haïti et répondre à la question « où en est le président avec sa promesse d’électrifier le pays 24 heures sur 24 ? ».

Patrick Saint-Pré
Par Patrick Saint-Pré
14 oct. 2020 | Lecture : 3 min.

Selon le Dr Calixte, garantir le courant 24 heures sur 24 passe par l’une des trois composantes de la réforme du secteur électrique, à savoir renforcer et augmenter la capacité de production du pays. « C’est dans ce cadre-là que le gouvernement a travaillé main dans la main avec l'ED’H pour lui permettre d’avoir une capacité additionnelle qui arrivera de deux façons : une barge ou centrale flottante d’une capacité de 79 MW dans le terminal Varreux et une autre de 36 MW au Cap-Haïtien », a fait savoir le responsabl

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.