La problématique de la sécurité publique haïtienne face aux défis du développement économique

Publié le 2020-10-19 | Le Nouvelliste

Selon la Banque mondiale dans le « Doing Business Report du 2020», sur 190 pays, Haïti est classé dernier de la Caraïbe et occupe le 179e rang et se retrouve dans le peloton non enviable des dix derniers pays les moins attrayants en affaires dans le monde. Haïti enregistre un score nul pour la délivrance des permis de construire, et, affiche des résultats laissant à désirer dans l’accès à l’électricité. « Haïti est déclaré ‘’un État fragile’’ caractérisé par : 1. Instabilité politique, 2. insécurité économique, 3. absence de cohésion sociale.» Suivant le coefficient de Gini, Haïti est le pays le plus inégalitaire dans le monde aujourd’hui. Seulement 3% d'entre nous contrôle l’économie avec un État oligarchiquement prédateur qui se trouve au service seulement de 500 000 milles haïtiens. Plus de 80% des haïtiens se trouvent dans le chômage, et suivant les données de la Banque mondiale, 4.1 millions Haïtiens en 2020 se trouvent dans l'insécurité alimentaire.

En tant que bien économique, la sécurité est l'une des politiques publiques la plus fondamentale pour assurer le développement économique du pays dans des perspectives de croissance pro-pauvre.

Sécurité nationale : (la défense de l’intégrité du territoire par l'armée d’Haïti) : le pays connaît une violation systématique de ses différents espaces. (Insécurité nationale totale); 

En ce qui attrait  à la sécurité humaine : (la défense de la population contre l'anarchie), Haïti est l'un des pays le plus urbanisé dans le monde avec 400 Haïtiens par km2, constructions anarchiques (60% des zones urbaines), bidonvilles sporadiques (6 millions bidonvillois), Absence d'un plan de d’orientation d’aménagement du territoire, absence totale de protection civile en raison de considérable d'équipements, occupation illégale des espaces publics, absence d'un plan de circulation et d’identification,  mauvaise gestion des réseaux électriques et routiers. Sécurité nationale le pays connaît une violation systématique de ses différents espaces.

Sécurité citoyenne en Haïti. Suivant le rapport de la Commission nationale de désarmement, démantèlement et réinsertion [CNDDR « 2019 »]), le pays dispose de 96 gangs en 2019 avec un effectif empirique de plus de 18 mille bandits (soldats) qui probablement peuvent passer à 24 mille dans les deux prochaines années. Les foyers de gangs se multiplient vertigineusement au détriment de l’économie. Selon ce même rapport, environ 500 mille armes à feu illégales sont en circulation en 2019. 

Haïti est dernier en termes d’effectif militaire dans le monde, environ (406 militaires) pour une population de 12 million haïtiens, soit un militaire pour 30 mille Haïtiens. Autrement dit, ces 406 militaires sont au service seulement de 179 milles haïtiens.

Dans la normalisation, Haïti devrait avoir au minimum un militaire pour chaque 227 haïtiens, autrement dit une armée de : (terre, marine et forces aériennes…) avec un effectif minimal de 27 240 soldats (75% d’hommes et 25% des femmes).Suivant le dernier rapport de BUNIH (2020), la PNH dispose d’un effectif insuffisant de : 15,172 avec seulement 10% filles qui sont sous-représentées (-2000) pour une population qui avoisine 12 millions d'habitants en 2020 pour répondre à : protéger et servir.

Sur les 15,172 policiers constituant l'effectif de la Police nationale d'Haïti, 20% environ soit un effectif de 3 000 sont au service des anciens et nouveaux hauts dignitaires de l’État et des institutions telles que : la présidence, la primature… seulement 80%, soit 12 000 sont au service de la population, autrement dit un policier pour mille Haïtiens. En réalité, il faudrait avoir un policier pour chaque 225 Haïtiens.

La mort d'un policier met en péril la vie d’un millier d'Haïtiens (absurdité et paradoxe). (34 policiers morts à travers le pays entre janvier et octobre 2019 selon un rapport du secrétaire général de l’ONU, autrement dit 34 000 haïtiens se trouvent sans sécurité au cours de cette même période.

La PNH est présente seulement dans 261 sections communales soient (46%) contre 309 des 570 sections communales soient (54%)[1]. L’effectif de la PNH doit être toujours proportionnel à la croissance démographique de la population haïtienne, soit une augmentation annuelle entre 1,5 à 2%, et aussi, il faut tenir compte et prêter attention à la présence de l’effectif des touristes dans le pays.

Effectif normal de la PNH tel qu’il devrait être selon les normes internationales

Le pays devrait enregistrer en 2020 une police d’un effectif de 26 400 policiers environ avec 20% filles + 3000 mille policiers au service des anciens et nouveaux hauts dignitaires de l’État, soient un effectif minimal de 29 400 policiers d’une augmentation minimale de 14 400 policiers soient 120% à raison d'un policier pour chaque 225 haïtiens.

Dans cette situation sécuritaire précaire, il est clair que le pays ne pourra pas prendre les rails du développement souhaité. En ce sens, il est impératif que l’Etat adopte une politique publique de développement axée sur les puissances régaliennes de l’État, une politique économique tournée vers les stratégies de lutte contre la pauvreté et un plan de développement linéairement adapté aux différentes étapes de l'évolution de la croissance économique de la nouvelle économie haïtienne du développement.

  

 Benel Saint Juste, Économiste et Spécialiste en Développement

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".