La Conférence des organisations protestantes d’Haïti défend son représentant au CEP

La Conférence des organisations protestantes d’Haïti (COPAH), dans une note de presse, a pris la défense du révérend Guy Romeus, représentant des cultes reformés au sein du Conseil électoral provisoire (CEP).

Le Nouvelliste
Par Le Nouvelliste
29 sept. 2020 | Lecture : 1 min.

La Conférence des organisations protestantes d’Haïti (COPAH), dans une note de presse, a pris la défense du révérend Guy Romeus, représentant des cultes reformés au sein du Conseil électoral provisoire (CEP).  Cette note, qui porte la signature des pasteurs Geffrard  Cédony, Wisnel Pierre, Renold Casimir, a expliqué que  l’évêque Roméus  travaille depuis plusieurs années dans le pays.  Selon la COPAH, "le secteur protestant ne peut pas faire partie de l’opposition." 

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.