Insertion demandée

Campagne de sensibilisation : « Lutter contre la discrimination envers les personnes atteintes de la COVID-19»

Publié le 2020-09-09 | lenouvelliste.com

« Table sectorielle droits humains et Police nationale d’Haïti »

Le Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH) et l’Inspection générale de la PNH (IGPNH), à travers la « Table sectorielle droits humains et Police nationale d’Haïti », ont conjointement réalisé une campagne de sensibilisation durant l’état d’urgence sanitaire dans l’optique de sensibiliser la population à la nécessité de ne pas discriminer les personnes atteintes de la COVID-19 et de ne pas attaquer les ambulances, le personnel et les centres de santé et hôpitaux chargés de prodiguer des soins à ces personnes.

Deux spots de sensibilisation ont été diffusés sur plusieurs stations de radio, ayant pour thème : « ansanm e san diskriminasyon n ap konbat kowonaviris ». Le CARDH remercie les médias qui participent gratuitement à la promotion de cette démarche, rapprochant la police de la population dans la perspective de la construction de l’État de droit et de la démocratie, ainsi que le Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) pour son appui technique.

Trois séances de sensibilisation directes et de distribution de flyers et de masques ont été réalisées sous le slogan «Non à la discrimination, non à la stigmatisation et à la violence. Oui à la solidarité et au respect des droits humains».

La première, lançant la campagne, a eu lieu au Champ de Mars et au marché Salomon, le 11 juillet 2020, avec l’inspecteur général en chef (IGC) de la PNH, Monsieur Hervé Julien et son staff, ainsi que le directeur exécutif du CARDH, maître Gédéon Jean, et des agents.« Il est crucial que la PNH se rapproche de la population. Cette campagne, une réussite, est la preuve que ce rapprochement est nécessaire afin que la PNH puisse remplir sa mission », estime l’inspecteur général en chef de la PNH. « Nous avons lancé officiellement la Table en mars 2020 dans le but de promouvoir un espace d’échanges entre la Police nationale et des organes de défense de droits humains afin de promouvoir une compréhension mutuelle de leurs missions respectives de complémentarité. Cette campagne est montée en relation directe avec la population, car c’est aussi à travers ce type d’actions que la mission de la police de protéger et servir peut être mieux comprise», soutient Me Gédéon Jean.

La deuxième journée s’est déroulée au marché de Pétion-Ville, le 18 juillet, avec la participation du directeur de l’École nationale de police (ENP), le commissaire Bernard Elie et les commissaires Dominique Voltaire Spady et Figaro Aurélus, respectivement de la direction du bien-être de la DG-PNH et des études à l’Académie nationale de police (ANP).

La troisième et dernière action directe de sensibilisation a eu lieu à Gressier, le 15 août, clôturant la campagne avec les deux porte-paroles de l’IG-PNH, l’inspecteur Jonet Vital et l’inspectrice Marie Michelle Verrier, et des représentants du commissariat de Gressier.

Initiée par le CARDH conjointement avec l’Inspection générale de la PNH (IGPNH) en août 2018 et lancée le 17 mars 2020, la « Table sectorielle droits humains et Police nationale d’Haïti » est un espace d’échanges entre la police, des organisations de droits humains et  la société civile dans l’idée de rapprocher ces entités complémentaires dans la dynamique de la construction de la démocratie et de l’État de droit en Haïti et de contribuer au processus de professionnalisation de la PNH.

Les activités de la campagne de sensibilisation sont disponibles sur le www.cardh.org

Auteur


Réagir à cet article