Crise politique et tempête aggravent l'insécurité alimentaire en Haïti

Publié le 2020-09-08 | Le Nouvelliste

Plus de quatre millions d'Haïtiens souffrent d'insécurité alimentaire, selon l'analyse des autorités haïtiennes publiée vendredi, et la situation devrait s'aggraver en raison de la crise politique et des inondations causées par la tempête tropicale Laura.

Fabien Tallec, coordonnateur du Programme alimentaire mondiale (PAM) en Haïti, précise que "42% de la population haïtienne a aujourd'hui besoin d'une assistance alimentaire dont 9% qui sont en phase 4 d'urgence", l'échelon qui précède la situation de famine selon la classification utilisée par l'ONU.

Les inondations soudaines provoquées par le passage de la tempête tropicale Laura sur Haïti le 23 août ont par ailleurs miné une saison agricole déjà en péril. 

"L'impact se situe surtout dans le sud, en terme de bétail emporté par les eaux, les plantations agricoles, notamment les bananeraies, ont été très touchées" détaille Fabien Tallec.

L'aggravation de l'inflation à plus de 25% et l'intensification de la crise politique n'augure aucune amélioration à moyen terme. 

Près de la moitié des 11,2 millions d'habitants du pays devrait souffrir d'insécurité alimentaire sévère à l'horizon mars 2021, dont plus d'un million en phase d'urgence, selon les projections établies par les autorités haïtiennes avec le soutien des agences de l'Onu. 

Haïti figure parmi les 10 pays au monde où l'aggravation de l'insécurité alimentaire est la plus forte, sans que le pays ne connaisse ni guerre ni conflits liés à des groupes terroristes ou séparatistes, précise le PAM. 

"L'affaire des fonds Pétrocaribe mine la situation socio-économique depuis des années" analyse Fabien Tallec. 

Mis en place à l'initiative de l'ancien président vénézuélien Hugo Chavez, le programme Petrocaribe a permis à plusieurs pays d'Amérique latine et des Caraïbes de bénéficier de prêts dans le cadre d'un mécanisme de livraison de pétrole à des conditions préférentielles. 

Les six gouvernements haïtiens qui se sont succédé depuis 2008 ont lancé pour près de deux milliards de dollars de projets sans, le plus souvent, se soucier des principes de base de la gestion de fonds publics, a jugé la Cour supérieure des comptes dans son audit achevé en août 2020.

"Si les garanties ne sont pas suffisantes, on comprend bien que la Banque Mondiale, l'Union européenne soient réticentes à continuer les investissements en appui budgétaire" ajoute le coordonnateur du PAM en Haïti. 

"On rappelle aussi qu'il n'y a plus de Parlement donc nous avons un système présidentiel qui avance par décret: cela ralentit forcément le système démocratique et ça n'est pas favorable à la stabilité économique du pays", conclut Fabien Tallec.

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".