L'affaire Henri Chauvet et celle de Solon Ménos sous la présidence de Sudre Dartiguenave

Publié le 2020-09-03 | Le Nouvelliste

Sous la présidence de Sudre Dartiguenave, Solon Ménos, patriote dans l'âme et digne de l'élite haïtienne, trouva la mort à Washington où il représentait avec compétence son pays. Le gouvernement a perdu dans ce dernier son plus ferme défenseur face au gouvernement américain.

Le jour même de l' arrivée du corps de Solon Ménos, Le Nouvelliste présentait l'entrefilet suivant:

« M. Ruan serait relevé de ses fonctions de conseiller financier à la suite de difficultés avec notre gouvernement. Le rappel de M. Ruan affirme les sentiments de droit et de justice proclamés par le président Wilson et qui, comme l'a souvent répété l'éminent chef d'État, doivent être la boussole des relations enre les nations grandes et petites.»

Suite à cette note anodine, le directeur du journal Le Nouvelliste, M. Henri Chauvet, un homme de 55 ans, ancien député, écrivain distingué, fut appréhendé par les agents de l'occupation et condamné à 30 dollars d'amende ( à l'époque, cette somme valait son pesant d'or) et à la suspension du Nouvelliste pendant trois mois. L'imprimerie du journal fut fermée. On ne permit même pas d'y faire des travaux de ville. Les ouvriers et employés furent licenciés.

La peine qui frappa Chauvet fut à ce point sévère parce qu'on avait voulu qu'il dénonçat M. Louis Borno, comme l'auteur de l'entrefilet et qu'il avait refusé de se prêter à cette combinaison.

M. Bailly Blanchard et le colonel Russel prirent néanmoins prétexte de cet incident pour aller réclamer de M. Dartiguenave la révocation immédiate de son ministre des Finances et des Relations extérieures.

Pour ne pas prolonger une lutte qu'il sentait vaine et laisser toute liberté d'action au Président de la République, M. Borno donna sa démission le 23 novembre 1918. Et à cette occasion, le chef de l'occupation  écrivit : «Hier, j'ai accompagné le ministre des États-Unis dans une visite au président et le résultat est que l'un des membres du cabinet qui a été une grande obstruction a démissionné de sorte que la solution politique soit maintenant plus brillante et claire.»

     C' est ainsi que se termina l'affaire Solon Ménos et celle du directeur du journal Le Nouvelliste de l'époque, M. Henri Chauvet.

Serge Gilles

Ancien sénateur de la République

  20 août 2020

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".