D’Royal Live, beau show de K-niway en l’honneur de Darly Estinval !

Pour sa deuxième prestation en direct sur les plateformes sociales, K-Niway n’a pas voulu faire simple. Ainsi, dans la soirée du vendredi 21 août 2020, Kenny Desmangles, accompagné de ses musiciens et de quelques chorégraphes, a offert un beau spectacle à ses fans à ce show virtuel dont l’objectif principal était de célébrer l’anniversaire de Darly Estinval.

Publié le 2020-08-24 | lenouvelliste.com

D’Royal Live était sans conteste une célébration digne d’une reine. Darly Estinval, en tenue royale, resplendissante sur son trône, a eu un bal en direct rien que pour elle. Cette année, à cause de la nouvelle réalité imposant le virtuel, D’Love (comme elle se fait appeler) a célébré son nouveau printemps en s’offrant un show live qu’elle a partagé avec des milliers d’internautes. Madame s’est offerte du compas à profusion, comme elle le fait annuellement. Il faut être une fan inconditionnelle de la musique de Nemours Jean-Baptiste pour s’offrir un bal à chaque anniversaire. Kenny Desmangles en l’accueillant sur scène l’a d’ailleurs affirmé, tout le spectacle est en l’honneur de Darly.

C’est sur le titre « Love someone » que Kenny et sa bande font leur entrée en scène. Vêtu comme un roi, un costume à motifs et sa couronne bien vissée sur la tête, le champion de la troisième édition de Ayiti Mizik Festival qui n’a plus rien à prouver comme chanteur a délivré environ deux heures de show. Décor, sonorisation et jeux de lumières à point, le spectacle était de toute beauté. Dans ses différentes entrées en scène, changeant chaque fois de tenue, l’artiste a fait bien plus que chanter. Entouré de danseurs, de la chanteuse du groupe Nerla Moïse, Kenny, avec une énergie à en revendre, a délivré un show comme il faut, sans faire d’excès.

« Full sèvis », « Don’t let go », « M ap soufri an silans », « My pain » sont quelques-uns de ces titres que K-niway a interprétés au cours de la soirée. Il y a aussi ces beaux moments de la soirée que l’on ne saurait oublier, comme celui où Kenny Desmangles partage une danse avec la fêtée sur « Pou lavi » de New York All Stars et également celui où le jeune chanteur Yanni-Robert Févry, élégant comme lui seul dans son smoking, nous fait sortir un peu du registre compas en interprétant « When a woman loves » de R. Kelly. On a également eu le plaisir d'apprécier la prestation de Nerla Moïse, la voix féminine de K-niway. Elle a assuré. 



Réagir à cet article