À la rencontre de Melly Sings !

PUBLIÉ 2020-08-06
Elle s’appelle Melissa D. Raphael. « Melly Sings » pour la scène. Le grand public a fait connaissance avec elle le dimanche 2 août quand, aux côtés de Richard Cavé, elle a repris le titre « Kansè ». Un grand moment de la prestation de Kaï, mais surtout une superbe vitrine pour le talent de la jeune chanteuse qui a su faire sienne la chanson. Le public est tombé sous le charme et les commentaires ont plu sous le live. Ticket est allée à la rencontre de cette belle promesse du HMI.


Melissa Raphael, créole hésitant, formes plantureuses et visage attrayant, est née aux États-Unis de parents haïtiens. La jeune femme manifeste très tôt un intérêt pour la musique et, comme bien d’autres avant elle, Melly Sings fait ses armes à l’église. Mais on est maintenant bien loin de ses débuts au sein de la First Church of Brooklyn à New York. Et oui, la chanteuse est déterminée à se faire un nom dans l’industrie musicale haïtienne réputée hostile aux femmes.

Pour celle qui se fait appeler Melly Sings, le baptême de feu dans le HMI se fait un certain soir d’octobre. En 2017. Elle est dans un bal à SOB’s ; devan djaz lan, comme tout fan de compas qui se respecte. Kaï est sur scène et Richard Cavé cherche une personne dans l’assistance pour l’accompagner sur « Kansè » et suppléer à Rutshelle. Parmi toutes les mains et voix qui se lèvent, il arrête son choix sur Melly. Celle-ci, bien qu’un tantinet réticente au début, se laisse convaincre, monte sur scène et s’exécute. Public, chanteur et musiciens valident. « C’était en octobre 2017 et je ne vais jamais l’oublier. C’était ma première fois performant devant un grand public dans le HMI », raconte la chanteuse.

Richard Cavé garde aussi en souvenir cette prestation à SOB’s. « Il y avait plusieurs personnes qui me disaient qu’elle savait chanter et m’incitaient à la choisir », se rappelle l’ancienne voix de Carimi. Après cette première expérience sur scène, il a d’ailleurs contacté la chanteuse pour l'inviter à performer avec elle dans une fête privée. « Il y a de ces talents qui ont simplement besoin d’un push pour exploser. Mais il ne suffit pas d'offrir une opportunité à un jeune artiste pour que ce dernier arrive à percer. Le succès va venir avec beaucoup de persévérance et de travaill assidu », précise-t-il. Ce 2 août n’était donc pas la première fois que Melly et Richard se retrouvaient sur scène ensemble. Et ce ne sera pas la dernière, si l’on en croit les propos du lead vocal de Kaï

Par ailleurs, toujours en 2017, année bien symbolique pour l’artiste, Melly a aussi rencontré Arly Larivière. Le lead vocal de Nu Look apprécie son talent et collabore avec elle à titre de choriste lors de ses prestations de son groupe dans le nord des États-Unis. Sans être sur les devants de la scène, la chanteuse fait son petit bonhomme de chemin, se produisant notamment à Philiadelphia, New York, Maryland et au Canada.

Entre-temps, la native de la Vierge qui détient aussi un master en administration des soins de santé a différents morceaux disponibles sur les plateformes de vente de musique dont « Slow motion » et « First choice » qui est vidéoclippé. On la retrouve aussi sur le morceau « Bood Up », figurant sur le dernier volume de « Djaz la » de Shedly Abraham.

Des projets, Melly Sings semble en avoir plein la tête. La chanteuse, pour qui ce coup de projecteur tombe à point nommé, promet un nouveau single pour les jours à venir. Une collaboration avec Arly Larivière, entre autres, est en chantier. Autant de choses qui devraient lui permettre de se faire connaître davantage et de fidéliser ses nouveaux fans.



Réagir à cet article