Un premier patient Covid-19 intubé est sorti vivant de l’hôpital

Publié le 2020-08-05 | Le Nouvelliste

Après 9 jours sous ventilation mécanique et 29 jours d’hospitalisation, un premier patient Covid-19 est sorti du coma suite à une intubation de plusieurs jours et a quitté, dans ses beaux habits, la barbe rasée, la joie de vivre sur le visage, l’hôpital universitaire de Mirebalais (HUM) ce mercredi. Le challenge, l’équipe médicale de l’HUM l’a réussi après avoir essuyé 10 échecs. C’est l’unique patient Covid-19 intubé qui sort vivant d’un hôpital en Haïti ! 

 « Aujourd’hui je suis content, je vais quitter l’hôpital. Ma famille vient me chercher. Je suis très bien dans ma peau. Mwen fre tankou yon kola 15 », a lâché, la voix ferme, Fritzner, ce patient de 60 ans qui est revenu des morts « grâce au dynamisme, à la compétence de l’équipe médicale de l’HUM ». Fritzner n’a pas de mots pour exprimer sa gratitude. « J’adresse mes remerciements à toute l’équipe médicale de l’hôpital, spécialement au Dr Pierre. Sans elle, je ne serais pas en vie », a-t-il exprimé, expliquant qu'après avoir ressenti les premiers symptômes, il a repris connaissance à l’hôpital universitaire de Mirebalais.

Dans la soirée du 7 juillet, Fritzner, suite à une référence d’un hôpital de la capitale, est arrivé à l’HUM pour une détresse respiratoire aiguë avec suspicion de Covid-19. Vite, l’équipe médicale l’a placé sous ventilation non invasive de type Bipap. « En dépit de tout, on a échoué avec la ventilation non invasive.  Suite à l’aggravation de son état (hypoxémie sévère, agitation, arrêt cardiaque imminent, sensation de mort), on a décidé de faire son intubation et de le placer sous ventilation mécanique », a expliqué le Dr Benoucheka Pierre, coordonnatrice de l'Unité des maladies infectieuses et responsable des soins intensifs et réanimation à l’HUM.

« C’était compliqué », précise-t-elle, indiquant que la pneumopathie à la Covid-19 a été tout de suite confirmée. Le patient a été classé «pneumopathie Covid-19» comme cas critique car il présentait des défaillances des autres organes. « Le patient ne pouvait garder une bonne tension artérielle. On a dû utiliser des médicaments qu’on appelle des « vasopresseurs » qui ont la capacité de maintenir une bonne pression artérielle », a affirmé le médecin, ajoutant que quelques jours après, d’autres difficultés sont survenues.

 D’autres organes sont tombés en défaillance. Le patient a eu une insuffisance rénale, une insuffisance hépatique, une altération de son état neurologique… il a même eu une hyper natrémie : celle-ci pouvait avoir des conséquences sur son cerveau. À cet effet, l’hôpital a fait appel à des spécialistes pour venir lui prodiguer les soins adéquats. « On a fait appel à des néphrologues, à des spécialistes en santé mentale qui l’ont placé sous médicaments. Aujourd’hui son état de conscience est ok. On a corrigé les autres troubles », a assuré le Dr Pierre, en entretien avec le journal le mercredi 5 août 2020.

Après avoir passé 9 jours en coma artificiel, une lueur d’espoir est apparue. L’équipe médicale a décidé de sevrer le patient du respirateur. « Il a eu la capacité de respirer de par lui-même, il a retrouvé son autonomie respiratoire », a soutenu le Dr Benoucheka Pierre avec une once de fierté. Mais par la suite, de nouvelles complications allaient mettre les médecins sur le qui-vive.

« Une fois qu’il a commencé à retrouver son état de conscience, on a eu une des complications de traitement, une complication qui s’appelle thrombose veineuse profonde qui n’est autre qu’un trouble de la coagulation. Un de ces membres (pied) a augmenté de volume. On a pu trouver un médicament qui est assez rare qu’on a fait chercher à Port-au-Prince. Heureusement le traitement a fonctionné », a précisé le Dr Benoucheka Pierre.

Avant de quitter l’hôpital ce mercredi, le sexagénaire arrive à marcher. Le trouble de coagulation est en rémission. Stabiliser l’état neurologique du patient, selon la responsable des soins intensifs et réanimation à l’HUM, fut le plus gros challenge pour le staff médical qui en sort vainqueur. « Le patient est hors de danger », soutient-elle, rappelant que l’état de Fritzner était assez critique. Le patient sort tout heureux de l’hôpital. Il était conscient que  son état était grave.

 « On est content de pouvoir sauver un patient assez critique qui était sous respirateur. C’est le seul patient qu’on a pu intuber et qui maintenant est stable », a déclaré le Dr Benoucheka Pierre, qui en a profité pour féliciter les infirmiers, les médecins, le personnel de soutien, le leadership de l’hôpital qui ont chacun joué leur partition afin que cette prouesse soit possible.

« J’aimerais qu’on comprenne la spécialité qu’on appelle les soins intensifs. C’est une spécialité assez lourde qui nécessite pas mal de logistique et qui est d’une très grande importance. Il faut avoir cette spécialité dans nos hôpitaux. Il faut aussi avoir un centre ambulancier très bien équipé afin qu’on arrive à sauver beaucoup plus de patients », a recommandé le Dr Benoucheka Pierre, coordonnatrice de l'Unité des maladies infectieuses de l’HUM.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".