Jouthe offusqué et indigné de l’incapacité de la PNH à répondre à sa mission     

Publié le 2020-08-04 | lenouvelliste.com

Le Premier ministre Joseph Jouthe, chef du Conseil supérieur de la police nationale (CSPN), rejoint le cortège des offusqués face à l’incapacité de la PNH à remplir sa mission face au gangs qui se mettent désormais à tuer des bébés. « Je suis très offusqué et aussi indigné de l’incapacité de la police nationale à répondre à sa mission qui est "Protéger et Servir" face à une population qui ne réclame pas beaucoup », a confié le chef du gouvernement au journal Le Nouvelliste, mardi 4 août 2020.».                    

Le Premier ministre Joseph Jouthe n’y va du dos de la cuillère face à la PNH qui a reçu de nouveaux équipements dont des blindés.  « Je réalise que malgré les acquisitions des blindés, la performance de la PNH n'a pas amélioré », a tranché le chef du CSPN avant d’enfoncer : « … J’admets aussi que les machines ne peuvent remplacer le professionnalisme, le savoir-faire et la volonté des agents pour combattre ce fléau qui ne fait que durer malgré tous les efforts consentis par le gouvernement ».

Le chef du CSPN a confié qu’il planche sur les difficultés rencontrées par les agriculteurs de la vallée de l’Artibonite. « Je suis au courant des déboires des cultivateurs de l'Artibonite qui ont du mal à pratiquer leur métier de la terre. Le gouvernement s'est penché sur leur cas et dans un délai pas trop long, on verra les résultats », a assuré le Premier ministre Joseph Jouthe qui a évoqué la situation des  riverains de Carriès.

Ils « ont beaucoup de difficultés que nous commençons d'adresser pour donner des résultats sans délais », a expliqué Joseph Jouthe, qui, sans rentrer dans les détails, a indiqué que  « des mesures sont en train d'être prises pour renforcer le plan appliqué par la PNH en vue d’un meilleur rendement de l'institution. »              

Les gangs armés continuent de tuer. Ces derniers temps, ce sont des bébés qui tombent sous leurs balles. Le 12 juillet, à Cité Soleil, c’était Merrydjuna Fleurimond 8 mois et lundi 3 août, Godson Joseph, 4 mois, a été tué dans un autobus criblé de balle par les bandits du gang 400 Mawozo, à Papaye, non loin de Ganthier. La police, dirigée par Rameau Normil, se retrouve sous le feu des critiques alors que les gangs s’étendent et imposent leur loi à la population.

Roberson Alphonse 

Auteur


Réagir à cet article