Jeff Policard, Carlo Vieux et co et leur « Kool Project »

PUBLIÉ 2020-08-06
Alors, vous avez déjà entendu parler de « The Kool Project » ? Ce groupe d’amis duquel fait partie Carlo Vieux, ex-Carimi, s’est réuni pour faire, entre autres, de la musique ensemble. Mais attention, il ne s’agit pas d’un groupe musical. Ils ne veulent surtout pas de cette appellation ! L’équipe, qui s’est présentée au grand public en pleine pandémie de coronavirus, a d’abord offert une chanson vidéoclippée, « Kool down », le 26 avril puis un EP comportant deux chansons, « Superhero » en featuring avec Oli Duret, et « Oui », avec la voix de Mikaben, à la fin du mois de juillet.


Après la formation des groupes Kaï et Vayb par ses anciens complices de Carimi, le grand public avait longtemps attendu que Carlo Vieux aussi mette sur pied une formation musicale. Mais ce dernier avait préféré prendre du recul après la dissolution de Carimi en juillet 2016, se montrant quelques rares fois sur scène avec 5 Lan. Puis, le 26 avril dernier, le CA de Carimi s’est finalement manifesté. Les fans de l’interprète de « I’m a freak » ont pu le revoir dans une nouvelle vidéo. Le clip de « Kool down », morceau introduisant The Kool Project.

The Kool Project est avant tout le fruit de l’union d’un groupe d’amis. Quand Carlo, alors qu’il était encore membre de Carimi, s’installe en Floride, il se rapproche des frères Policard, Gaetan et Jeff, qui eux vivaient déjà à Miami. Le noyau de l’équipe solide se forme donc. À eux trois s’ajoutent Réginald Léger, un pionnier du mouvement des disc-jockeys en Haïti, et Marc Daniel, un passionné de guitare qui n’avait pourtant jamais fait de musique de manière professionnelle.

L’idée naît à la fin de 2018. Il est d’abord question de réaliser une fête pour la fin d’année. Ils dressent une liste de chansons et commencent avec les répétitions. Le 31 décembre, ils montent effectivement sur scène face à leurs familles et leurs amis. La fête est un succès. Félicitations et encouragements pleuvent. On leur suggère même de mettre sur pied un groupe musical. Mais créer un groupe ne figure pas sur la liste des priorités de ces messieurs, chacun d’entre eux ayant déjà une vie bien remplie avec travail, entreprise et famille.

Et ils ont tout simplement opté pour la formule « no strings attached ». « Nous aimons faire de la musique et il se trouve aussi que nous sommes bons dans le domaine. On s’est donc dit pourquoi ne pas se retrouver tout simplement et créer de la musique ensemble », a fait savoir Jeff Policard au cours d’une entrevue accordée à Ticket. Une occasion pour eux de rester connectés avec la musique sans pour autant faire les frais de certains sacrifices et exigences qui viennent avec le métier.  

« C’est notre façon de satisfaire notre désir de créer de la musique et de performer. Nous travaillons sur des chansons et collaborons avec d’autres artistes. On envisage aussi de réaliser des événements, pas des bals, mais plutôt d’autres types d’événements », explique Jeff Policard. La voix de « Kenbe la » résume le concept de The Kool Project comme « un groupe de fanatiques de musique, de musiciens, pères, frères et professionnels » qui ont créé une plateforme à travers laquelle ils espèrent influencer positivement non seulement leurs fans, mais toute une génération, et même révolutionner la façon dont nous apprécions la musique et le divertissement !

Le projet a aussi un volet humanitaire. En effet, les Kool musiciens veulent profiter de la faculté de la musique à traverser les océans et les cultures en atteignant des millions d'oreilles et de cœurs pour aussi collecter des fonds en vue de financer l’éducations d’enfants d’Haïti. « J’ai commencé un projet dénommé "Kenbe la" il y a environ six ans pour sensibiliser sur l’éducation en Haïti. Quand j’ai manifesté le désir de collaborer avec une association digne de confiance opérant sur place, on m’a introduit à Projet Sainte-Anne. Un peu plus tard, j’ai appris que Réginald Léger en était membre depuis au moins dix ans ! » Le choix de cette association qui occupe déjà une place dans le cœur de Jeff Policard comme principale partenaire pour atteindre un des objectifs premiers de The Kool Project qui est d’aider les enfants d’Haïti, de créer un meilleur environnement pour eux et de leur offrir une éducation adéquate a donc été tout naturel.

Après le clip de « Kool down » qui lançait un fort message contre la violence domestique et son impact sur le développement des enfants, l’équipe vous propose de découvrir deux singles, « Superhero » et « Oui », produits par The Kool Project et chantés respectivement par Oli Duret et Mikaben. Toujours avec ce concept qui se rapproche plus de celui d’une maison de production, Jeff Policard promet d’autres morceaux pour bientôt. « Nous sommes ouverts à travailler avec d'autres artistes du monde entier en vue de créer une musique Kool qui change le monde une note à la fois ! »



Réagir à cet article