L'aide humanitaire ne suffit pas pour lutter contre la faim, estime le nouveau vice-président du FIDA

Nous échouons dans notre réponse à l'augmentation des niveaux de faim en nous concentrant principalement sur l'aide humanitaire, a déclaré Dominik Ziller, le nouveau vice-président du Fonds international de développement agricole (FIDA) qui a pris ses fonctions lundi.

Le Nouvelliste
Par Le Nouvelliste
05 août 2020 | Lecture : 2 min.

« Nous savons que la Covid-19 va considérablement augmenter la faim et la pauvreté, en particulier dans les zones rurales. En effet, la plupart des populations rurales dépendent des chaînes d'approvisionnement agricole pour leurs revenus et leur alimentation, et ces chaînes d'approvisionnement sont perturbées », a déclaré M. Ziller.

« Il ne suffit pas de répondre par la seule aide humanitaire. Nous devons construire des chaînes d'approvisionnement résistantes aux crises, sinon les gens continueront à se coucher le ventre vid

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.