Toutes les facettes de l'amour sur vos écrans cette semaine

PUBLIÉ 2020-07-30
Découvrez cette semaine sur vos écrans, « Boss lady » de Shassy, « DNA », un feauturing de Don Bichotte et Nickenson Prud’homme, et « Marye avè m » de Nadia Faubert.


« Boss lady » : Shassy

Sous les caméras d’Alpha Mega, Shassy présente « Boss lady ». C’est l’histoire d’une femme qui refuse de se faire rejeter par un homme qu’elle désire grave. Assez grand, corps athlétique, la jeune dame le veut à tout prix. Littéralement. De fait, accompagnée de deux autres copines, elles débarquent toutes trois chez lui, arme au poing, pour le conduire de force dans un club. Une vidéo assez potable dont on se questionne toutefois sur le message caché sous les images. Était-ce le moyen idéal de forcer quelqu’un à s’intéresser à soi ?

« DNA » : Don Bichotte feat Nickenson Prud’homme

Signé Lux Media, « DNA », sans être un clip extraordinaire, aura le mérite de traiter d'un sujet assez épineux touchant parfois la vie de certains couples. Ainsi, Abdias Laguerre met en scène sans prendre de gants la vie d’un immigré haïtien chez l’oncle Sam en quête d’une vie meilleure. Résidence permanente en poche, celui-ci, ayant laissé derrière lui sa famille en Haïti, décide donc de faire venir son fils aux États-Unis. Cependant, au cours du processus, le test ADN révèle qu’il n’est pas le père biologique de l'enfant ». Malgré cette terrible nouvelle, il décidera de mettre de côté sa douleur et de laisser l’amour qu’il portait toujours à "son fils" prendre le dessus.

« Marye avè m » : Nadia Faubert

Nuisette jaune abricot surmontée d’un haut blanc, Nadia Faubert, agenouillée sur un grand lit, se met à nu. Elle explique à son bien-aimé la profondeur de son amour. Un amour duquel elle ne souhaite absolument pas se départir. « Mete m tou prè w, f on sèl avè m. Mare nan kè m, marye avè m », demande-t-elle sans cesse dans un refrain à son heureux élu qui se révèle être le chanteur T-Ansyto que les caméras de Rude Design Entertainment ont savamment caché durant tout le début du vidéoclip.



Réagir à cet article