L’école haïtienne, entre ségrégation et rapports sociaux d’inégalités

Publié le 2020-07-16 | Le Nouvelliste

Une première analyse de l’ouvrage de Jacques Abraham.

Introduction

Tandis que la pandémie de COVID-19 fait rage à travers le monde où les regards sont tournés vers les solutions éventuelles à ce mal ; mal qui répand la terreur un peu partout, un fils de notre terroir vient de publier un ouvrage sur : L’école haïtienne, Entre ségrégation et rapports sociaux d’inégalités. Paris, France : L'Harmattan qui attire déjà l’attention et l’appréciation aussi bien des chercheurs que des praticiens de l’éducation. Le professeur Jacques Abraham vient de consacrer plus de trois ans de sa vie intellectuelle à la réalisation d’un travail scientifique portant sur la ségrégation et rapports sociaux d'inégalités à l’école haïtienne. Cette recherche a donné lieu à l’écriture d’un livre scientifique qui vient de combler un vide dans un domaine peu documenté en Haïti. Cette contribution qui met en exergue une réalité criante que les éducateurs ont tendance à jeter aux oubliettes est venue à un moment d’une grande dépression du système éducatif, due, entre autres, à la mauvaise gouvernance de l’État mais aussi à un moment de grande interrogation pour l’éducation en Haïti dans le contexte particulier d’une pandémie qui aggrave une situation déjà critique sur le plan national avec la recrudescence de l’insécurité et l’augmentation rapide de la misère et la décapitalisation de la classe moyenne.

Analyse de l'ouvrage

Il serait illusoire de penser qu’un tel ouvrage allait attirer autant de curiosité et d’engouement. En effet, cette étude mixte, donnant une double posture épistémologique au chercheur,a été menée dans le département scolaire de l’Ouest à partir, d’une part, d’une enquête par questionnaire conduite auprès de 303 répondants volontaires (100 enseignants, 95 parents, 13 gestionnaires d’établissements et 95 élèves) et d’autre part, huit entretiens de groupe et individuels réalisés auprès de quatre groupes d’enseignants et quatre gestionnaires d’établissements. En utilisant les méthodes quantitative et qualitative dans un processus de devis mixte séquentiel explicatif, l’analyse quantitative des données est suivie de l’analyse qualitative afin de consolider et d’expliquer les résultats quantitatifs (Abraham, 2018).La conclusion de cette thèse a fait ressortir que la ségrégation scolaire est un construit social qui est indissociable des rapports sociaux d’inégalité dans le contexte scolaire haïtien, c’est-à-dire, elle est l’image superficielle qui reproduit fidèlement les rapports sociaux d’inégalité dans les salles de classe ; ce qui confirme l’hypothèse du chercheur. Même s’il existe des cas où la réussite scolaire semble être le fruit de la méritocratie mais, quand celle-ci est perçue comme le résultat de la ségrégation scolaire, les élèves et/ou les établissements ségrégués expriment un sentiment ambivalent : d’une part, le poids des rapports sociaux d’inégalité est jugé excessif et d’autre part, ils ne peuvent concevoir et agir sur ces rapports, mentionne Jacques Abraham dans cette thèse. Selon l’auteur, les résultats et les échecs scolaires qui en découlent varient selon les établissements et selon qu’ils soient performants, moyens ou faibles et laissent croire que l’accès à l’éducation de qualité en Haïti est socialement différencié (Abraham, 2018).

Il est important de comprendre que l’État haïtien doit travailler à l’émergence d’un citoyen ou d’une citoyenne responsable capable de participer véritablement à la construction et au développement durable du pays. Pour y arriver, il faut une société plus égalitaire où les barrières des clivages socioéconomiques sont brisées. Or, ce construit social qu’est la ségrégation scolaire, indissociable des rapports sociaux d’inégalité dans le contexte scolaire haïtien représente un facteur de blocage à l’épanouissement de cette nation qui a pris son indépendance dans le fer et le sang. Sur le plan microstructure, la ségrégation, nous dit l’écrivain, est l’image superficielle qui reproduit fidèlement les rapports sociaux d’inégalité dans les salles de classe -même s’il existe des cas où la réussite scolaire semble être le fruit de la méritocratie.

Les appréciations

Les principales conclusions de l’ouvrage nous invitent à une réflexion profonde sur la situation des milliers d’enfants qui sont des victimes résignées d’un système inégalitaire qui exclut particulièrement les enfants pauvres. Nous estimons que cette grande contribution mérite notre appréciation. Il faut noter que l’ouvrage fait partie aujourd’hui des 200 meilleurs ouvrages les plus vendus à travers AMAZON.Le Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) du réseau universitaire du Québec le considère comme étant une excellente contribution scientifique et a recensé l’ouvrage parmi les cinq autres lors d’une veille scientifique en éducation.Les diverses réactions reçues suite à la lecture de l’œuvre confirment les propos du professeur Pierre Toussaint qui a préfacé l’ouvrage.

Conclusion

Nous invitons donc les responsables de l’éducation en Haïti (les décideurs) ainsi que les responsables des écoles et des universités à analyser cet ouvrage en vue de lancer la grande réforme de l’éducation dans le monde moderne, réforme qui doit nécessairement passer d’abord par l’identification de nos repères comme peuple et ensuite par l'inclusion et le vivre-ensemble. Nous exhortons les étudiants et les chercheurs à faire de ce livre de chevet,une référence pour la relance de la réflexion sur le clivage social en Haïti qui pendant trop longtemps ont servi de barrière au développement d’Haïti.

Jean-Michel CHARLES Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".