Fantom dévoile ses ambitions politiques

PUBLIÉ 2020-07-10


En pleine promotion de son 8e album, « Rap Onorab », Fantom dévoile son ambition de devenir député du peuple. « Cet album et tout ce que j'entreprendrai jusqu'aux prochaines élections vont dans ce sens », a confié le rappeur le 8 juillet dernier au cours d'un entretien réalisé par téléphone. L'autoproclamé « papa rap la » nous fait remarquer que le look « costard-cravate » qu'il affiche sur la pochette de son nouvel album et qui est à des années-lumière de ses photos de bad boy, témoigne de sa volonté de transiter corps et âme vers le prestige que suppose la députation.

« Le bad boy, on le connaît ; maintenant, il faut montrer l'Onorab que je suis devenu grâce à mon âge, mon expérience et le désir de servir mon pays », a fait savoir le rappeur. S'il n’a pas encore révélé le parti politique avec lequel il compte se lancer, Fantom nous assure que pour ne pas faire comme certains musiciens qui l'ont précédé à des postes de décision, il entend se former davantage sur les responsabilités rattachées à un poste de député. « Je lis, je me renseigne auprès de connaisseurs de la politique afin d'être un député qui est réellement au service du peuple », explique Daniel Darius (de son vrai nom).

Pour l'heure, il est encore trop tôt pour parler de sa vision politique ou encore de son programme, nous dit-il. Cependant, Fantom laisse entendre que de toutes les façons son programme sera en faveur des jeunes et des quartiers difficiles. D'ailleurs sur son dernier album, il leur a consacré une très belle chanson baptisée « Ghetto onorab » sur laquelle on retrouve aussi son frère Dutty. Vivement que la période électorale soit lancée pour que l'on sache beaucoup plus sur les projets politiques de l’artiste.



Réagir à cet article