Carl Fendy Messeroux, un élève haïtien lauréat d’un concours international de poésie

Publié le 2020-07-01 | Le Nouvelliste

Ce lundi 29 juin, le jury du prix Poésie en Liberté, présidé par la comédienne Luciennne Deschamps, a dévoilé, les lauréats de toutes les catégories du prix Poésie en Liberté. Pour la catégorie des classes terminales Carl Fendy Messeroux (19 ans) a remporté avec son texte "Clairin du soir'', le premier prix parmi les 73 pays ayant pris part à cette compétition. 


Organisé par l'association "Poésie en Liberté" depuis plus de vingt ans. Le Prix Poésie en liberté est un concours international de poésie en langue française qui s’adresse aux jeunes de 15 à 25 ans de tous les pays. Il se déroule sur Internet autour d’un sujet libre. Plusieurs catégories sont inscrit dans cette épreuve, notamment  catégorie étudiant, catégorie Seconde Ect. 

Pour la catégorie des classes terminales, Carl Fendy Messeroux (19 ans) est sorti lauréat du concours international de poésie pour l’année 2020. Ce jeune poète représentait le Collège Frère Odille Joseph de la ville des Cayes, une institution très renommée dans le Sud d’Haïti pour la qualité de son enseignement. 

Immédiatement après la nouvelle, Le Nouvelliste a contacté le lauréat, il se dit ému. “C'était tout un mélange de joie, d'excitation et aussi étrangement d'étonnement. Je ne croyais sûrement pas que j'allais remporter le premier prix. Ma participation était plutôt le fruit de la curiosité et du goût d'une nouvelle expérience.". a déclaré l'auteur de "Clairin du soir", encore sous le coup d’une douce émotion.

Carl Fendy Messeroux, sa rencontre avec la poésie 

Passionné de Carl Brouard et d'Arthur Rimbaud, Carl Fendy Messeroux est né en 2001 dans la ville des  Cayes. Le lauréat est le troisième fils d'une famille de quatre enfants. Il commence à écrire de la poésie dès l'âge de 11 ans.

Une douce émotion dans la voix, il raconte : "J'ai commencé à voir dans la poésie un coin où je peux étaler mes émotions que simplement une association de mots, en classe de 8ème où pour la première fois je suis monté sur scène lors d'une soirée. J'avais aussi l'habitude de déclamer mes vers en salle de classe et  à l'Alliance française des Cayes." 

Le directeur du collège Frère Odile des Cayes, frère Dufreine Auguste a déclaré, un brin de fierté dans le ton : " Ce prix, c'est une invitation à poursuivre sans relache notre travail d'accompagnement des élèves et d'éveil de leurs talents. Ce prix est aussi un honneur pour les professeurs de lettres du collège." 

Le récipiendaire du concours "Poésie En Liberté" catégorie terminale devrait se rendre en France pour recevoir son prix au cours du mois de novembre. Mais a cause de la pandémie, les responsables n'ont pas encore décidé d’invité le lauréat à mettre pied dans l’hexagone.

Pour Messeroux, ce prix est le vrai début d’une carrière poétique qui s’annonce sous les feux des projecteurs. 



 

Ricot Marc Sony jeunesseht@gmail.com Auteur

Réagir à cet article