La résilience du système bancaire haïtien face aux chocs de ces dernières années

Publié le 2020-05-22 | Le Nouvelliste

La vague d’instabilité politique de ces deux dernières années n’a pas réussi à entamer la solidité du système bancaire haïtien qui continue à être à flot malgré les effets désastreux de cette crise politique pour la performance économique : dépréciation continue de la gourde (+30%), taux d’inflation proche de 20% et contraction de 0,5% du PIB en 2019.

« En dépit des chocs subis au cours des récentes années, avec le support d’un environnement réglementaire adéquat et une supervision bancaire adaptée, le système bancaire s’est montré résilient en affichant un niveau de liquidité appréciable, un coussin de fonds propres adéquat et un niveau de rentabilité raisonnable », a indiqué Jean Armand Mondélis, cadre à la direction de la supervision des banques et des institutions financières de la Banque de la République d’Haïti (BRH).

Intervenant à la 10e édition du Sommet international de la finance, o0rganisé virtuellement par le Group Croissance et ses partenaires du 28 au 30 avril 2020, Jean Armand Mondélis a salué le travail effectué par la BRH en vue de renforcer la capacité du système bancaire à faire face aux chocs enregistrés ces dernières années.

Dans un contexte de la Covid-19, augurant des jours sombres pour l’économie tant au niveau national qu’au niveau international, le responsable au sein de la BRH a présenté comment le système bancaire a surmonté les crises précédentes en affichant sa résilience sur les quatre dernières années, y compris le premier trimestre 2020 (c’est-à-dire jusqu’à décembre 2019).

Jean Armand Mondélis définit la résilience du système bancaire haïtien comme étant « un système capable de faire face à une large gamme de chocs tout en les surmontant dans le délai raisonnable sans discontinuer l’offre de ses services critiques ou essentiels au fonctionnement de l’économie ».

Trois critères sont ainsi pris en compte par Mondélis pour décrire la résilience du système bancaire qui représente plus de 90v% du système financier en Haïti : importantes réserves de fonds propres et de liquidités pour aborder les chocs ; faibles incidences des chocs sur le système bancaire en général ; et capacité des banques à reconstituer rapidement leurs fonds propres suite aux chocs. 

Outre ces trois critères susmentionnés, l’analyse de la résilience du système bancaire au cours de ces quatre dernières années par Jean Armand Mondélis s’en remet à un ensemble d’indicateurs, au nombre de sept, pour être précis.

En ce qui a trait à la qualité du portefeuille de crédit du système bancaire, de 2016 jusqu’au premier trimestre 2020, le taux de crédits improductifs varie de 3,39 % à 6,89 %, a rapporté le cadre à la direction de la supervision des banques et des institutions financières.

Suivant ce que révèle l’indicateur taux d’imposition des fonds propres au risque de crédit, au premier trimestre 2020, seulement 12,52 % des fonds propres du système seraient affectés au cas où les banques ne recouvraient aucun des crédits octroyés en 2019.

Malgré les chocs sur la qualité du portefeuille de crédit, le rendement de l’actif bancaire dépasse la barre du 1 % réglementaire pour s’établir à hauteur de 1,25 % au premier trimestre 2020. Dans l’intervalle, le niveau de capital versus la taille de l’actif géré par le système, autrement dit l’assise financière du système, dépasse largement le ratio du 5% réglementaire (8,57 % au premier trimestre 2020).

Le ratio de suffisance des fonds propres face aux risques encourus atteint presque le double du standard minimum recommandé (23,14 %) au premier trimestre 2020. S’agissant du ratio de liquidités des banques, de 2016 jusqu’au premier trimestre 2020, il oscille au-delà de 40 %.

Au 30 septembre 2019, afin de mesurer le septième indicateur (distance à la faillite), Jean Armand Mondélis confie avoir calculé la probabilité de faillite pour les 5 plus grandes banques du système et a obtenu un Z-score très au-delà du seuil de la faillite.  

Au terme de son intervention, Jean Armand Mondélis a fait part de quelques chantiers sur lesquels planche actuellement la BRH aux fins de rendre le système bancaire encore plus résilient. Il s’agit de la modernisation du système de paiement haïtien ainsi que du système de surveillance des banques.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".