Plus de 90 millions de dollars de l'USAID pour la stabilité économique en Haïti et la réponse au Covid-19 

Le gouvernement américain, par le biais de l'USAID, a décidé de délier les cordons de la bourse afin de contribuer à la stabilité et la viabilité économique du pays dans un premier temps et d’aider l’administration Moïse/Jouthe dans un second temps à répondre à l'épidémie du nouveau coronavirus via un appui au plan national de réponse au Covid-19 de l’exécutif haïtien. Cette semaine l'ambassade des États-Unis en Haïti a publié coup sur coup deux communiqués annonçant l’octroi d’un montant total de 75.500.000 en assistance pour contribuer à la stabilité et la viabilité économique du pays et une enveloppe de $16,1 millions de dollars pour aider Haïti à répondre à l'épidémie de Covid-19.

Publié le 2020-04-28 | Le Nouvelliste

« Le gouvernement américain, par le biais de l'USAID, et le gouvernement d'Haïti, par le biais du ministère de la Planification et de la Coopération externe, ont signé le 23 avril 2020 une convention, accordant 75.500.000 dollars en assistance dans le cadre de son support continu au peuple haïtien et  pour contribuer à la stabilité et la viabilité économique du pays », annonce l'ambassade des États-Unis en Haïti via un communiqué publié le 25 avril 2020.

Deux jours plus tard, un autre communiqué de l'ambassade des États-Unis en Haïti, rendu public le 27 avril, annonce que l'administration américaine s'apprête à débloquer un total de $16,1 millions de dollars pour aider Haïti à répondre à l'épidémie de Covid-19 via un appui au plan national de réponse au Covid-19 du gouvernement haïtien.

« Grâce à la générosité des contribuables américains, les États-Unis fourniront un total de $16,1 millions de dollars pour aider Haïti à répondre à l'épidémie de Covid-19.  Le financement de l'USAID appuiera le plan national de réponse au Covid-19 du gouvernement haïtien, mené par le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP), la Direction de la protection civile (DPC) du ministère de l'Intérieur, le Réseau hospitalier haïtien de soins intensifs et les organisations locales et internationales », révèle le communiqué de l'ambassade américaine en Haïti.

« Le peuple américain a une longue histoire en ce qui a trait à apporter de l’aide à ses voisins, tant chez lui qu'à l'étranger. Les États-Unis apportent de l'aide parce que nous pensons que c'est la chose juste à faire, mais toutefois c’est aussi pragmatique. Si nous pouvons aider les pays à contenir les épidémies, nous sauverons des vies à l'étranger et également chez nous aux États-Unis », a déclaré l'ambassadeur Michele Sison.

«L'USAID fournit plus que des fonds. Elle fournit une approche de développement multisectorielle et à grande échelle pour soutenir le peuple haïtien dans les domaines de la santé, de l'éducation, de l'agriculture, du développement économique et de l'énergie. Avec ce financement provenant des contribuables américains, l'USAID continue de travailler avec ses partenaires sur le terrain pour améliorer les moyens de subsistance et renforcer les efforts locaux durables en Haïti », a précisé Christopher Cushing, le directeur de la mission de l'USAID en Haïti, lors de la signature de cette convention. 

 Ce dernier accord entre les deux États porte la contribution totale de l’USAID à Haïti à environ 1,8 milliard de dollars depuis 2011, souligne le communiqué, ajoutant que l'aide américaine en Haïti porte sur l'amélioration des résultats en matière de santé et d'éducation, la promotion de la sécurité économique et alimentaire, ainsi que l'amélioration de l'indépendance et de la responsabilité des institutions gouvernementales.


Par ailleurs, les États-Unis ont investi près de 6,7 milliards de dollars d’assistance totale, dont plus de 1,8 milliard dans la santé en Haïti au cours des 20 dernières années, fait savoir l'annonce dans laquelle les États-Unis appellent d'autres donateurs à contribuer à l'effort mondial de lutte contre le Covid-19 afin d'éviter que cette maladie infectieuse menaçant une certaine région ne se transforme en menace pour toutes les autres régions.

S’agissant du financement du plan national de réponse au Covid-19, il est donc prévu, « à travers l'Agence américaine pour le développement international (USAID), et les Centres de contrôle et de  prévention des maladies (CDC), que les États-Unis soutiendront l’achat et la distribution de kits de lavage des mains associés à des messages de sensibilisation à la prévention du Covid-19; la gestion des cas pour renforcer les soins cliniques tout en réduisant le risque de transmission; les CDC mettant l'accent sur la gestion des cas graves, y compris l'utilisation d'oxygène supplémentaire et de ventilateurs pour aider les personnes présentant des difficultés respiratoires ; la prévention et le contrôle des infections dans les établissements de santé ; le renforcement des laboratoires pour les préparer pour les tests de Covid-19 ; les contrôles de santé publique aux points d'entrée en vue d'aider Haïti à mettre en œuvre des plans d'urgence pour dépister les personnes arrivant aux différents points d'entrée du pays, tels que les aéroports et les postes frontaliers terrestres ; le lancement d’une campagne nationale de lavage des mains dans les établissements de santé, les centres religieux, les marchés et les espaces publics en français et en créole».

Parmi les autres actions que ce fonds est appelé à financer, figurent : « l’amplification des messages de sensibilisation sur le Covid-19 du gouvernement haïtien à travers les stations de radio nationales et locales, des camions sonores, des mégaphones et des documents visuels affichés dans des zones importantes que les Haïtiens visitent pour se procurer des fournitures essentielles. L’objectif est de lutter spécifiquement contre la stigmatisation, la discrimination, la désinformation et les mythes ;

la surveillance et la réponse rapide pour améliorer la recherche de cas et la surveillance de Covid-19. L'USAID aide également les pays à former et à soutenir des équipes d'intervention rapide pour enquêter sur les cas et retracer les contacts.

Les diplômés du Programme de Formation en Épidémiologie de Terrain (FETP) organisé par le CDC, les “détectives pour maladies” répondent aux menaces sanitaires. En outre, ils ont déjà mis sur pied une force de réponse prête à intervenir dans les cas d’investigations du Covid-19.

Le renforcement des systèmes d'information sanitaire pour soutenir les efforts de surveillance. Cela comprend un partenariat avec le MSPP pour utiliser les systèmes d'information existants avec la technologie cellulaire pour une géolocalisation efficace pouvant permettre le suivi et le traçage des contacts.

Les partenaires seront responsables du renforcement du rôle de coordination joué par la DPC en satisfaisant les besoins de la DPC en équipements, en transport et en communication ».

Ses derniers articles

Réagir à cet article