Haïti recule de 21 places au classement mondial sur la liberté de presse

Haïti occupe la 83e place sur 180 pays et territoires au classement mondial de la liberté de la presse 2020 réalisé par Reporters sans frontières (RSF). Cette descente est due notamment à « l’environnement de travail dangereux et précaire » dans lequel évoluent les journalistes dans le pays. Dans ce même classement, la République dominicaine reste à la 55e place.

Ricardo Lambert
Par Ricardo Lambert
21 avr. 2020 | Lecture : 3 min.

En une année, Haïti est passée de la 62e à la 83e place dans le classement qui évalue chaque année la situation du journalisme dans 180 pays et territoires. Sans ménagement, Reporters sans frontières (RSF) dresse un tableau plutôt sombre de la situation de la presse en Haïti en prenant en compte « l’environnement de travail dangereux et précaire » des journalistes. Le rapport de Reporters sans frontières (RSF) précise que « les journalistes haïtiens sont particulièrement vulnérables et régulièrement pris pour cible lors

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.