En première ligne face au Covid-19, l'hôpital St-Luc lance un appel à l'aide

Publié le 2020-04-17 | Le Nouvelliste

Premier hôpital de la région métropolitaine de Port-au-Prince à avoir reçu les patients du Covid-19, l'hôpital St-Luc continue à garantir la disponibilité des soins urgents non liés à la pandémie. Aujourd'hui, St-Luc, situé à Tabarre, lance un appel au secours. Il lui faut de l'aide pour garder la qualité des soins dispensés et cela commence par des équipements de protection pour le personnel: gants, masques, blouses de protection, gels hydroalcolique. 

Avec cette unité de 40 lits, l’hôpital St-Luc est l’une des premières institutions sanitaires à être allé au front contre le Covid-19. Une équipe de 40 professionnels de santé, au péril de leur vie, font tout ce qui est en leur pouvoir pour traiter et appuyer psychologiquement les personnes infectées par le Sars-CoV-2 (nom scientifique du Covid-19) reçues à l’hôpital. De l’érection de l’unité de prise en charge aux soins, les responsables de l’hôpital ont tout assuré sur leurs propres moyens.

Ce vendredi, cependant un appel est lancé : “Notre principal souci pour le moment, c’est l’accès au matériel de protection pour notre personnel et pour les patients", dit calmement le Dr Marc Edson Augustin, directeur médical de la Fondation St-Luc qui coiffe cet hôpital de qualité situé à Tabarre.

En interview avec le journal le vendredi 17 avril, le Dr Marc Edson Augustin a assuré l’implication de l’hôpital St-Luc dans la lutte contre le nouveau coronavirus en Haïti. Le médecin parle de la détermination, de la motivation de son staff qui, malgré les dangers, se met en première ligne pour soigner, prévenir les cas sévères et sauver la vie des patients atteints du Covid-19. Une équipe de 40 médecins, infirmières et techniciens entre autres affectés à l’unité de prise en charge des patients atteints du Covid-19, mis en place à l'hôpital, se donnent corps et âme.

Cette unité, avant même la détection des cas avérés de Covid-19 le 19 mars dernier en Haïti, raconte le responsable, a été aménagée depuis le 16 mars 2020 pour recevoir les cas d’infections respiratoires aiguës dont le Covid-19, permettant du même coup à l'hôpital de toujours assurer la prise en charge des nombreuses urgences vitales reçues au quotidien, non liées à la pandémie. Cette initiative a suivi la mise sur pied d'un système de triage performant pour pouvoir assurer l’accès aux soins pour les patients diabétiques, cardiaques, hypertendus, et traumatiques.

Tous les patients répondant aux critères d’infections respiratoires aiguës, dès l'entrée, sont orientés vers cette unité. Ceux qui présentent d’autres pathologies sont dirigés vers un autre triage qui les évaluent avant de leur donner accès aux soins. “Pour pouvoir continuer avec les activités de l’hôpital, nous avons anticipé et mis sur pied ce centre. Au niveau de cette unité nous avons également des consultations ambulatoires. Les cas légers d’infections respiratoires sont renvoyés chez eux avec médication, les cas modérés sont admis et les cas sévères sont placés en isolement pour être testés en collaboration avec les autorités sanitaires”, a expliqué le Dr Augustin.

A ce jour, l’Unité de prise en charge des infections respiratoires aiguës a déjà consulté en ambulatoire 85 patients et hospitalisé 33, dont 6 patients infectés du virus qui a causé la mort de plus de 150 000 personnes dans le monde. “Nous avons traité depuis le 16 mars 6 patients du covid-19. De ces 6, il y a 4 qui ont été emmenés par les autorités sanitaires.  Les deux autres ont été reçus spontanément ”, a indiqué le médecin qui a expliqué que les patients ont bénéficié de tous les soins dont leur cas ont nécessité notamment le support psychosocial, Oxygénothérapie, réhydratation, antibiothérapie, des examens de base, tels radiographie, bilan biologique, électrocardiogramme...

Pour le protocole de prise en charge, l'Hôpital St-Luc, préconise  l'oxygénothérapie et le cocktail Chloroquine, Azythromycin et du Zinc, la diète à base de produit favorisant un PH alcalin dans l'organisme, vu les données scientifiques partagées, rapportant la multiplication difficile du virus dans ces conditions.   

Saluant la détermination du staff médical, infirmier, et de soutien, le médecin explique que les responsables de l’hôpital St-Luc s’efforcent à apporter leur soutien à la lutte contre le nouveau coronavirus et mettre les ressources de la ladite fondation à la disposition de la communauté. “Nous respectons les consignes des autorités sanitaires avec lesquelles nous entretenons des rapports constants de collaboration, pour équiper le staff et protéger les patients. Mais, nous ne le faisons pas sans soucis. Nous avons beaucoup de soucis et beaucoup de difficultés pour trouver du matériel de protection. Notre principal souci c’est le renouvellement du stock”, a insisté le Dr Augustin, croyant que l’Etat doit approvisionner en équipements et matériel les hôpitaux. Il faut en urgence gants, cache-nez, sanitizer et des équipements de protection individuelle (PPE).

Selon le médecin, depuis la réception du premier cas, l'hôpital fonctionne avec ses propres moyens et seule l’OPS/OMS, qu'il remercie, et de très rares particuliers, à quelques reprises, l'hôpital a reçu quelques intrants, ce qui est largement insuffisant. "Nous les remercions et les encourageons à faire davantage. Nous invitons tous ceux qui ne sont pas encore impliqués à supporter les initiatives de réponse à cette pandémie", ajoute le Dr Marc-Edson Augustin avant de saluer ses collègues médecins italiens et américains qui partagent avec le staff haïtien de St-Luc l'expérience du combat quotidien qui est livré face aux cas de Covid-19 qu'ils rencontrent.

Le directeur médical de la Fondation St-Luc lance un appel de solidarité pressant à tous les acteurs de quelque niveau que ce soit, autorités sanitaires, donateurs et supporteurs pour leur faire comprendre que sans eux le combat s'avère impossible à gagner. Alors que les cas de patients atteints du Covid-19 peuvent se multiplier à tout moment, c'est un S.O.S. qu'émet le médecin, non seulement pour l’hôpital St-Luc, mais aussi pour tous les autres hôpitaux et institutions qui sont impliqués d’une d'une manière ou d’une autre, qui mettent leurs ressources et leurs capacités à la disponibilité des patients, dans le cadre de cette bataille.

" Seule la solidarité peut nous aider à passer le cap de l'épidémie et le besoin urgent du moment concerne les équipements de protection de base", a dit le médecin en évoquant les faiblesses de notre système sanitaire.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".