Après le coronavirus, il faudra que les choses changent en Haïti (deuxième partie)

Dans un précédent article, nous avons envisagé la possibilité d’une sérieuse aggravation de l’insécurité alimentaire en Haïti, pouvant même conduire à un début de famine dans certaines régions du pays, en raison des contraintes sérieuses imposées par la pandémie de coronavirus.

Rosny Desroches
Par Rosny Desroches
21 avr. 2020 | Lecture : 10 min.

Dans un précédent article, nous avons envisagé la possibilité d’une sérieuse aggravation de l’insécurité alimentaire en Haïti, pouvant même conduire à un début de famine dans certaines régions du pays, en raison des contraintes sérieuses imposées par la pandémie de coronavirus. Nous avons identifié certaines causes de cette situation catastrophique, à savoir les mauvaises politiques commerciale, tarifaire et agricole pratiquées à partir des années 1980 et nous avons encouragé l’ensemble de la nation, dirigeants et dirigés, import

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.