La montagne Shishie n’a accouché que d’une souris !

PUBLIÉ 2020-04-04


Nous qui pensions que la saga WenShie était de l’histoire ancienne... À un moment où l’on s’y attendait le moins, l’un des acteurs principaux de ce feuilleton nous est revenu avec un tout nouvel épisode. Un épisode qui, tenant compte, la veille, des différents posts de Shishie sur les réseaux sociaux, était supposé être riche en rebondissements. Et pourtant ! Ce samedi 4 avril, la montagne n’a accouché que d’une souris sur Instagram. Au grand dam de ces plus de 46k superbranchés qui attendaient patiemment un lot de preuves irréfutables bâillonnant pour de bon, comme promis par notre chère Calmise Délia, les rumeurs et les mauvaises langues. 

« Demen swa manman demon an ap live sou Instagram a 11 h 30. Tout sa m pral di yo m ap ka pwouve yo, m p ap fè l pou sanzave k ap sa l nonm san prèv yo men pou vrè fanatik yo ak fanmi m. Sèl moun k ap gen chans rele m nan live la se moun ki pral demanti m yo, donk tou mache avèk prèv pa nou », a-t-elle publié sur Twitter, Facebook et dans sa story Instagram.

En lieu et place de ces vérités vraies, on a eu droit à une Shishie jouant la carte de la prudence. Madame affirme au contraire qu’elle n’a aucune explication à donner à quiconque sur sa relation avec Wendyyy (son ex), car c’était une « relation privée ». « Je ne suis pas au tribunal, je n’ai aucune explication à vous fournir. Wendyyy était mon homme ; quand je lui procurais du plaisir vous n’étiez jamais au courant. Idem quand il s’y mettait de son côté. C’était une relation privée », a martelé au moins à deux reprises la chanteuse. L’uppercut qui tue. K.O.

Après palabres et tergiversations de tous genres, l’ex-WenShie avoue en réalité que l’unique raison de ce tête-à-tête c’est sa mère. Elle a voulu laver son nom et l'honneur sa famille qu’on accuse de part et d’autre, selon elle, des problèmes de santé du rappeur de Léogâne. « Cela me cause de la peine qu’on s’en prenne à ma mère de cette façon. Ma mère ignore tout du monde artistique où il n’y a aucun respect pour la vie privée. Cette histoire la place dans une situation vraiment inconfortable. J’estime qu’on a assez sali le nom de ma famille », a-t-elle expliqué.

Shishie remercie sa mère et les membres de sa famille qui l’ont soutenue durant la «maladie» du King. Cette maladie pas simple du tout, a fait croire l'artiste en bonne haïtienne. Elle répond aussi à tous ceux qui prétendent que sa mère est une maîtresse du vodou. « Ma mère est une femme d’église. En tant qu’ "adulte", elle a juste compris assez facilement ce qui arrivait à Wendyyy. De fait, elle a eu recours à l’encens et au sel pour chasser cet esprit malin ayant pris possession de lui », a-t-elle confié. 

La voix féminine de « M pa ka viv avè l » pense qu’il revient à l’homme "Livrezon" de tout révéler à sa place. Ce qu’elle l'exhorte à faire d’ailleurs. « Dans un tweet, un live ou autres. À partir de là, je pourrai moi-même intervenir de mon côté. J’ai toutes les preuves en ma possession sur mon ancien téléphone, cependant je fais le choix de ne rien divulguer », a-t-elle indiqué en exhibant un iPhone 10, gardien de toutes les promesses. L’humoriste admet qu’elle n’a plus parlé régulièrement à son Dyyy depuis son départ du pays mais à ses parents. Ces derniers apparemment ont voulu « protégé leur fils ». « On s’est parlé deux ou trois fois. Je ne les blâme pas parce qu’ils ignoraient qui se cachait derrière la maladie. »

La saga WenShie ne risque pas de finir de sitôt. Parce que d’après Shishie, « la vérité éclatera tôt ou tard. M pa t manman demon, m pa manman demon, e m p ap janm manman demon », a-t-elle conclu peu avant de faire ses adieux au public qui s’en alla plus que bredouille. Il était alors quelques minutes avant 1 h du matin. 

On retiendra que Shishie a tenté de faire taire les rumeurs sur sa mère. Une noble cause. Pourtant, on retiendra aussi qu’elle sait laissée prendre dans le cercle vicieux de la provocation et qu’elle n’était du tout pas préparée  pour. La preuve, elle n’a plus été la même qui chantait et dansait au début sur son featuring avec son ancien copain. La panique et son malaise qu’elle cachait derrière sa tasse se lisaient facilement dans sa voix. Elle a feint une assurance qui n’a malheureusement pas tenu le coup jusqu'à la fin... à un point de devenir arrogante en freinant tous ses potentiels courtisans. « Tout nèg ki te bezwen yon Shishie nan vi yo a, m pa fasil. Pa menm vin eseye rantre nan DM mwen, mwen pa fasil. Sa m te fè pou youn, m p ap fè l pou yon lòt. » Aveu de sa souffrance et d’une peine d’amour non encore cicatrisée ? La voix et les gestes ne mentent jamais. Ils démontrent que ce direct décidé sur un coup de tête s’est révélé au final davantage un mal qu’un bien. Le silence est d’or, parfois... 



Réagir à cet article