Le MENFP indique aux écoles des mesures de prévention contre le coronavirus

Le ministère l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a rendu publique une circulaire dans laquelle il invite le secteur éducatif à adopter et à appliquer des mesures de prévention face au risque imminent d’introduction du coronavirus en Haïti. C’est la première mesure adoptée par les autorités éducatives, environ trois mois après la propagation de l’épidémie de coronavirus (COVID-19) qui a déjà fait plus de 100 000 cas de contamination dans le monde. 

Publié le 2020-03-10 | Le Nouvelliste

« Toujours tousser ou éternuer dans ses manches ou son coude, jamais au visage de l’autre, ni dans les mains ; utiliser des mouchoirs en papier pour s’essuyer les mains ou le visage et les jeter ensuite à la poubelle ; se laver fréquemment les mains avec du savon ou de l’eau alcoolisée. On peut utiliser également un sanitizer ; éviter tout contact étroit avec une personne présentant un symptôme grippal et l’inviter à se faire soigner ; éviter de se toucher le nez, les yeux et la bouche ; éviter, autant que possible, les grands rassemblements ; ne pas céder à la panique et garder son calme en adoptant les comportements responsables qui sauvent ». Voilà les sept conseils prodigués par le MENFP à la population en général et les agents éducatifs en particulier en guise de prévention.

Le MENFP recommande à tous les directeurs d’établissements scolaires publics et non publics d’aménager avec les enseignants un espace d’échange et de partage d’informations de 5 à 10 minutes sur le coronavirus avec les élèves aux différents cours de manière à transmettre les informations scientifiques pour mieux comprendre la maladie et identifier les mesures clés de prévention et de limitation de la propagation de ce virus. D’autres actions de communication sont envisagées en renforcement de cette démarche, notamment les émissions de radio et de télévision, les spots de sensibilisation, les affiches et des rencontres de terrain avec les acteurs concernés. Si l’épidémie se déclare dans le pays, les responsables seront obligés de fermer les écoles comme cela se fait dans d’autres pays pour empêcher la propagation du virus et protéger notamment les enfants. C’est la proposition du directeur de la santé scolaire au MENFP, le Dr Érold Joseph.

Pour l’instant, le ministère de l’Éducation nationale dit « mettre un accent particulier sur la sensibilisation de la communauté éducative, notamment les enseignants, les directeurs d’écoles, les élèves, les parents et le personnel administratif qui doivent contribuer à la campagne de communication sur ce dangereux virus dont aucun traitement n’est encore disponible à travers le monde». Selon le bureau de communication du MENFP, une brochure qui renseigne sur les mesures de prévention contre le coronavirus sera finalisée cette semaine par la direction santé scolaire et transmise aux directeurs d'écoles. Les autres actions de sensibilisation sont aussi en cours, notamment celles avec le ministère de la Santé publique. Le MENFP veut utiliser tous les moyens possibles grâce à la communication pour atteindre un plus large public et mobiliser la communauté éducative en vue de faire face à ce fléau, a assuré Miloudy Vincent.

Ses derniers articles

Réagir à cet article