Le carnaval haïtien, la guerre des décibels

Publié le 2020-02-20 | Le Nouvelliste

Quel impact sur notre audition ?                                                    

  Le carnaval est la plus grande manifestation culturelle en Haïti. Cet évènement annuel mettant en valeur la musique, l’artisanat, l’art, la peinture est un temps de grandes réjouissances populaires et d’intenses défoulements.

 Ces festivités représentent également la manifestation musicale la plus grandiose du pays. Beaucoup de groupes musicaux prennent part au cortège et se lancent corps et âme pour offrir au public leurs meilleures prestations : animations, slogans, gros systèmes de son. Chacun veut jouer plus fort que l’autre, car pour les carnavaliers, « plus c’est fort plus c’est bon ». Des sons extrêmement puissants se diffusent donc sur les chars, les stands, mettant en péril le capital auditif des participants.

Il n’existe actuellement en Haïti aucun contrôle sur le niveau de décibels émis pendant ces festivités. Alors que dans beaucoup de pays, il existe des lois limitant le niveau sonore maximal à 105 décibels lors de l’exposition au bruit dans les lieux qui diffusent la musique, afin de protéger l’audition du public.

 Pendant les dimanches pré-carnavalesques, une enquête réalisée sur plusieurs chars nous a permis d’enregistrer le niveau sonore. Sur les 5 chars testés de façon aléatoire, les niveaux étaient respectivement de 108.2 décibels ; 113.4 décibels ; 115.6 décibels ; 116,6 décibels et 117.3 décibels

Il s’agit de sons nocifs, dangereux pour notre audition. S’ils arrivent à faire vibrer les éléments les plus solides sur leur trajet, ils peuvent encore plus facilement entraîner une perte d’audition irréversible chez un individu. Le carnaval devient donc une activité à risque pour l’audition.

Comment les sons affectent-ils notre audition ?

L’oreille est un organe fragile, très sensible au bruit. Les sons sont nocifs pour l’oreille à partir de 85 décibels et au-delà de 110 décibels, ils peuvent détruire les cellules ciliées de l’organe de Corti se trouvant dans l’oreille interne et induire une perte auditive pouvant être irréversible. « C’est le traumatisme sonore. »

Comment se manifeste une atteinte auditive liée au bruit ?

Les dégâts auditifs sont en règle générale retardés car l’oreille interne compresse naturellement les forts volumes pour se protéger, mais ils sont assez souvent immédiats. Ainsi, après un long temps d’exposition à des sons puissants, on ressent une baisse d’audition, une sensation de coton dans les oreilles ». C’est la fatigue auditive, qui n’est autre qu’une diminution de la sensibilité de l’organe auditif.

Autre phénomène souvent rapporté, ce sont les acouphènes ou bourdonnement d’oreilles, qui sont des bruits que seul l’individu entend mais qui n’existent pas. Assez désagréables, ils peuvent devenir chroniques.

Une hyperacousie, une sorte d’intolérance au bruit, peut également se développer.

D’autres symptômes extra auditifs peuvent apparaître comme : céphalée, anxiété, nervosité, insomnie et des troubles de la concentration, entre autres.

Une étude menée en France sur des patients présentant un traumatisme sonore a démontré que la musique est à l’origine de ces cas de traumatisme sonore dans 80% des situations et ces patients présentaient : une surdité diagnostiquée par un médecin dans 69% des cas des acouphènes dans 88% des cas et une hyperacousie dans 29% des cas.

Que faire en cas de traumatisme sonore ?

Il s’agit de s’éloigner rapidement de la zone bruyante. Le repos sonore est indispensable !!!   En cas de persistance des symptômes, consulter un ORL dans le meilleur délai pour une évaluation des lésions auditives, car la précocité de la prise en charge est déterminante pour la récupération.

Comment se prémunir contre une atteinte auditive ?

Il n’existe aucun traitement pouvant restaurer des cellules auditives endommagées par un traumatisme sonore. Dans les cas extrêmes amenant à la surdité, la pose de prothèse auditive est le seul moyen possible. D’où seule la prévention permet de limiter les effets néfastes du bruit sur notre audition. Elle se repose sur des mesures individuelles et collectives telles :

- Informer le public sur les risques auditifs

- Utiliser des bouchons d’oreille et des casques anti-bruit afin de se protéger efficacement contre les nuisances sonores.

- Faire des pauses régulières dans une zone calme, lors de l’évènement, ou du moins les organisateurs doivent prévoir des périodes de repos 

- Etablir des législations ou des règlementations limitant le volume des sons ; pour mieux protéger l’audition du public

L’écoute de la musique à un niveau sonore élevé et pendant une période prolongée met vos oreilles en danger. Un seul traumatisme sonore suffit pour les abîmer à vie et entraîner une perte auditive irréversible. Pour que la musique reste un plaisir tout au long de votre vie, pensez à protéger votre audition.

                                                                                                        

Dr Farah-Armande Louis

                                                                                                      

Oto-Rhino-Laryngologiste

                                                                                                  

louisfaraharmande@gmail.com

                                                                                                             

Février 2020

Webographie

 https://www.bruit.fr/images/stories/pdf/rapport_drass_idf_tsa_2006.pdf https://www.lasemaineduson.org/IMG/pdf/LA_GUERRE_DU_VOLUME_Alexis_WOLFF_-_2010_.pdf

https://emedicine.medscape.com/article/857813- “noise-induced earing loss”

http://www.mondokarnaval.com/le-carnaval-drsquohaiumlti-dhier-agrave-aujourdhui.html2016

https://agi-son.org/nl/parution-du-decret-niveaux-sonores-abaisses-2017

 https://www.france-acouphenes.org/index.php/actu/787-sons-amplifies-nouvelle-reglementation-2018

http://www.lettresdecuba.cult.cu/?q=articles/le-carnaval-haitien-une-complexit%C3%A9-socioculturelle.html 2020

https://sante.journaldesfemmes.fr/maladies/2536818-traumatisme-sonore-que-faire/
 

                                                                                                

                                                                                                 

                                                                   

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".