Le désarmement pour réduire l’insécurité aux Gonaïves

Publié le 2020-02-12 | Le Nouvelliste

Ces dernières semaines, les actes d’insécurité prennent de l'ampleur dans la cité de l’Indépendance. Tout le monde en parle. Le vol de nuit, le braquage et le vol à la tire sont les cas les plus fréquents. Des citoyens plaident en faveur d’un programme de désarmement et de réinsertion sociale pour résoudre ce problème redoutable.

En l’espace de quinze jours, au moins six personnes sont braquées. Selon des témoignages, les bandits exigent des victimes le montant exact de la somme qu’elles ont en leur possession. Dans certains quartiers du centre-ville, dont Descahos, Destours Laborde, et à Biennac, quasiment tous les soirs, des jeunes s’attaquent à des passants. Ils emportent téléphones, bijoux et argent. Les patrouilles policières se font rare dans les rues.  La nuit, les malfrats profitent du black-out pour troubler le sommeil des citoyens.

Selon Me Michelet Dorgilles, avocat au barreau des Gonaïves, les citoyens ont une part de responsabilité dans la remontée des actes d’insécurité. Dans ses propos, l'homme de loi évoque leur passivité et leur manque de solidarité. « Les citoyens sont des maillons importants dans la chaîne de la sécurité publique. Ils doivent s’entraider », a indiqué M. Dorgilles. Ce dernier invite à un changement de comportement et une société civile forte et organisée.

De son côté, Jean Rony Lima, militant de droits humains, assimile l’insécurité grandissante aux retombées du mouvement « peyi lòk ». La meilleure façon d’y remédier, avance M. Lima, est la mise en place d’un programme de désarmement. « Tant que les armes sont en circulation la situation demeure », a-t-il prévenu. Après ledit processus, M. Lima conseille aux responsables d’encadrer les activistes politiques afin de faciliter leur réinsertion dans la société.

Me Luc Occéra, membre de la société civile, appelle les autorités à agir au plus vite pour éviter le pire. De son avis, les gens qui sont armés n’accepteront pas de mourir de faim. « En plus d’être un moyen de défense pour certains, l’arme reste un gagne-pain », a souligné M. Occéra. En vue d’obtenir des résultats efficaces et durables, d’autres acteurs souhaitent la tenue d’un forum entre toutes les forces vives de la communauté. Ils se sont tous résolus à accompagner les responsables dans la lutte contre le banditisme.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".