Radiokam, l’innovation au service de la radiologie

PUBLIÉ 2020-02-11
Résident en 3e année au service de radiologie de l’hôpital de l’Université d’État d’Haïti, Djinaud Prophète est le jeune médecin derrière Radiokam, une plateforme en ligne qui se veut une solution innovante dans la pratique de la radiologie, particulièrement en Haïti, où le nombre de radiologues ne dépasse pas une cinquantaine.


Officiellement lancé dans les locaux de Banj le vendredi 31 janvier 2020, Radiokam est un projet sur lequel Djinaud Prophète, jeune médecin résident en radiologie, travaille depuis trois ans. « Tout a commencé en première année de résidence. Dans mon quotidien dans le service de radiologie de l’HUEH, je rencontrais ces patients qui venaient de très loin rien que pour l’interprétation d’une radiographie. Pour faciliter ces malades qui le plus souvent rentraient de la province, j’ai donc pensé à un système d’interprétation d’imageries à distance », explique Dr Prophète qui s’est lancé dans cette aventure avec Fred Roberto Stimphil, un ingénieur en informatique, et Landy Barbara Prophète, son épouse sans qui rien ne serait possible, à ses dires.

En effet, il y a moins de 50 radiologues pour la population haïtienne. Un chiffre malheureusement très insuffisant pour les dix départements alors qu’une interprétation réalisée par un radiologue est d’une grande importance, selon l’ancien élève du collège Notre-Dame de Lourdes de Port-de-Paix. « Le radiologue seul a la capacité de détecter certaines anomalies », précise le PDG de Radiokam, qui avance également que la principale victime demeure le patient lorsque ses analyses ne sont pas interprétées par un radiologue.

Marié et père de famille, Djinaud Prophète dit avoir fait choix de la radiologie comme spécialité en 5e année de médecine. « Dès mon premier cours de radiologie, j’ai été séduit par cette spécialité qui unit la technologie à la médecine. Ce qui est une bonne chose car malgré toute son importance dans le domaine médical, la radiologie reste une spécialité peu connue chez nous et elle accueille en général peu de résidents à chaque promotion », se désole Djinaud. Avec Radiokam tout le monde aura la chance de faire interpréter ses examens médicaux par un radiologue et ceci sans difficulté », assure le jeune médecin.

Grâce à cette innovation que le natif de Port-de-Paix apporte dans le système de santé, les collègues médecins, sans se déplacer, pourront soumettre leurs imageries de radiographie de leurs patients et elles seront interprétées en moins de 24 heures. Disponible sur le web Radiokam est une application destinée aux médecins exclusivement. « Seul les médecins diplômés et centre hospitaliers pourront créer un compte sur Radiokam et utiliser les services de la plateforme », a fait savoir le maître à penser de l'application. Les techniciens qui travaillent dans les centres d’imagerie n’ont pas la compétence pour interpréter les examens. Pour lire et interpréter une radiographie ou une IRM, il faut nécessairement être un radiologue. A noter que l’on trouve des services de radiologie seulement à Radiolab, HUEH et Mirebalais.



Réagir à cet article