La rhétorique de la séduction de Georges Castera 

Publié le 2020-02-12 | Le Nouvelliste

La poésie, c’est la transformation du réel pour susciter des affects. C’est sortir de la langue ordinaire, codée, fixe pour créer des langues ou des langages afin de séduire. La préciosité ou la coquetterie en langage pour faire les délices. 

« Je n’appartiens pas au temps des grammairiens/ mais à celui de l’éloquence étouffée ». Ce qui est dans la langue resterait impossible à dire sans le poème, sans cette instance qu’on appelle poésie. C’est l’effet de l’imagination. Pour paraphraser Ludwig Vittgenstein, la poésie c’est le combat de l’ensorcellement de la grammaire sur la langue. 

Dans cet extrait ou le poème, l’écriture devient la voix pour crier au secours. Ce que l’image « assiégée par des chutes de pierres » rend bien. L’écriture, c’est la voix en silence. C’est parler. C’est extérioriser sa pensée, ses idées. C’est la matérialisation de l’esprit/ la voix sur un support pour communiquer, pour transmettre du sens. « Ce n’est pas avec de l’encre que je t’écris/ c’est avec ma voix de tambour... » 

Ce que l’on voit n’est pas la réalité, il faut creuser derechef puisque le monde pour un poète un binaire. « C’est l’art qui nous ouvre des aperçus sur les manifestations de ces puissances universelles, qui nous les rend apparences et sensibles », dira Hegel. 

Pragmatiquement, toute énonciation appert une attente favorable. Surtout la déclaration d’amour présuppose quelque chose qui advient et qui fait surgir de l’émotion. L’imprévisible. Quelque chose qui reste à construire, à démontrer, d’apparaître. « Aime-moi comme une maison qui brûle. » C’est la poésie.  L’imprévisible mais fluctuant. Un moment créateur et déclencheur. 

La suspension d’un moment pour créer une figure événementielle dans le moment avec un grand M et qui provoque la commisération, d’empathie ou de sympathie. Autrement dit, qui évoque l’esthétique du sublime comme ce qu’on ne peut pas ne pas vouloir obtenir comme figure du bonheur. 

Qui ne se souvient pas du poète-empereur Néron qui avait mis en feu la ville de Rome pour trouver de l’inspiration ? Ah, la poésie! 

L’effet de séduction, pour le poète, consiste à sortir du cadre normatif, du déjà-là pour mettre en place son crypto-poétique.

Orso Antonio DORÉLUS  Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".