Cambriolage - Tribunal et parquet de Port-au-Prince

Cinq millions de gourdes évaporées dans le bureau du doyen du tribunal civil de Port-au-Prince

Publié le 2020-02-06 | Le Nouvelliste

Les cas de cambriolage au parquet et au tribunal de première instance de Port-au-Prince deviennent de plus en plus fréquents ces derniers temps. La disparition des pièces à conviction et corps du délit dans l’antre de la justice a été démontrée dans un rapport de la Fondasyon Je Klere (FJKL). En janvier 2020, le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, Bernard Sainvil, a vu disparaître de son bureau cinq millions de gourdes gardées dans le dossier de l'ex-député Arnel Bélizaire. Le doyen Sainvil dit avoir été en référé lorsque le greffier venait déposer les trois enveloppes qui contenaient l’argent. Par la suite celui-ci a annoncé qu’il avait disparu du tiroir.

Questionné pour savoir pourquoi des corps du délit se trouvent dans son bureau, le doyen a expliqué que c'est pour des raisons de sécurité que les greffiers ont pris l'habitude de venir déposer leurs dossiers dans son bureau. Le juge Bernard Sainvil a précisé en outre qu'on a tenté de scier le manche du coffre-fort antifeu où sont stockés des corps du délit, selon ce qu’a rapporté la FJKL qui fait état d’autres magistrats victimes de cambriolage. Comme les juges MerIan Belabre et Chavannes Étienne qui ont confirmé que leurs bureaux ont  enregistré des pertes de corps du délit ou encore ont été saccagés.

Le parquet n’était pas épargné. Le commissaire du gouvernement, Me Jacques Lafontant, a confirmé que sous son administration, en deux occasions, des individus non identifiés ont emporté plusieurs corps du délit. Les 30 septembre et 31 décembre 2019, d’importantes pertes : argent, drogue, parfums, armes à feu, pneus, fer, bijoux, têtes de bétail entre autres, qui sont des éléments matériels liés à différentes arrestations réalisées par le parquet et la police ont été enregistrées. La FJKL rapporte les déclarations du commis-greffier principal du parquet qui n’a pas précisé exactement le nombre de corps du délit qui ont disparu dans le dépôt du greffe. Il dit observer souvent la disparition d'un élément. Aucun constat de juge n’a apparemment été dressé à l’occasion des vols occasionnant des pertes en corps du délit.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".