Edwidge Danticat lauréate du prix Vilcek

Publié le 2020-02-03 | lenouvelliste.com

L'écrivain américaine d'origine haïtienne Edwidge Danticat est la récipiendaire du prix 2020 de la Fondation Vilcek dans les arts et les sciences humaines, décerné cette année à des immigrants qui ont apporté une contribution exceptionnelle à la littérature contemporaine, annonce un communiqué de presse publié sur le site web de la Fondation en date du 3 février 2020.

À en croire l'annonce officielle, Edwige Danticat, née à Port-au-Prince, se voit décerner ce prix Vilcek de littérature 2020 "pour son éblouissante prose et son travail de genre qui explore la diaspora haïtienne et d'autres récits personnels". 

La Fondation Vilcek a souligné que ses prix octroyés aux lauréats concordent avec sa mission consistant à reconnaître la valeur et l'impact du travail des personnes nées à l'étranger dans les arts et les sciences humaines aux États-Unis.

«Les lauréats des prix Vilcek de littérature 2020 explorent habilement les thèmes de l'identité, de l'action et de l'appartenance à travers une multitude de genres», explique Marica Vilcek, cofondatrice et vice-présidente de la Fondation Vilcek. «Le pouvoir de la littérature en tant que forme d'art est l'expérience immersive qu'elle offre - le lecteur a la possibilité de voir le monde sous un autre angle, à travers l'objectif de l'auteur ou du narrateur.»

Le travail de Danticat recoupe les thèmes de l’identité nationale et culturelle, de l’immigration et de la diaspora, les expériences des femmes et la vie des Haïtiens américains. Elle a écrit plus de 15 livres, dont le mémoire Brother, I'm Dying , qui a remporté le National Book Critics Circle Award for Autobiography en 2008. Danticat a également publié plusieurs livres pour enfants et jeunes adultes. En 2009, elle a obtenu une bourse MacArthur. 

Par ailleurs, les lauréats des prix Vilcek 2020 pour la promesse créative en littérature sont Yaa Gyasi, né à Mampong, au Ghana, Valeria Luiselli, né à Mexico et a grandi en Corée du Sud, en Afrique du Sud et en Inde, et Jenny Xie, né à Anhui, en Chine.

Les prix Vilcek pour la promesse créative en littérature sont décernés à des auteurs nés à l'étranger dont les premiers travaux démontrent une promesse exceptionnelle et témoignent d'une perspicacité et d'une compétence profondes pour transmettre des thèmes complexes à travers l'écrit.

La fondation a également annoncé les lauréats des prix 2020 de la Fondation Vilcek en sciences biomédicales et le lauréat du prix Vilcek 2020 pour l'excellence dans l'administration de la justice.

Les lauréats recevront leur prix lors du gala de la Fondation Vilcek à New York en avril 2020.

La fondation a été créée en 2000 par Jan et Marica Vilcek, des immigrants de l'ex-Tchécoslovaquie. Sa mission a été inspirée par les carrières respectives de Jan et Marica dans les sciences biomédicales et l’histoire de l’art, ainsi que par leurs expériences personnelles et leur appréciation des opportunités qui leur sont offertes en tant que nouveaux arrivants aux États-Unis. Depuis lors, la fondation a attribué plus de 5,1 millions de dollars en prix à des personnes nées à l'étranger et a soutenu des organisations avec plus de 5 millions de dollars en subventions.



Réagir à cet article