Société haïtienne d'ophtalmologie: en route vers un traitement du glaucome

À l'occasion de la journée scientifique de la Société haïtienne d'ophtalmologie, des spécialistes haïtiens et étrangers ont présenté, le samedi 18 janvier 2020, les dernières techniques d'opération de la cataracte et du glaucome sur la rétine. Taxé d'inopérable et d'incurable, le glaucome a été le moment phare de la journée.

Publié le 2020-01-23 | Le Nouvelliste

Généralement, la Société haïtienne d'ophtalmologie organise en pareilles circonstances un congrès scientifique avec une dimension internationale. «À cause de la situation du pays, nous avons revu nos prétentions à la baisse, car beaucoup de nos confrères de l'étranger n'ont pas pu venir en Haïti en raison des restrictions émises par certaines ambassades», a d'entrée de jeu clarifié le Dr Florence Burr-Raynaud, présidente de la Société haïtienne d'ophtalmologie (SHO).

En guise de 3 jours de congrès, il y a eu une seule journée scientifique.  Cela n'a pas empêché cette journée d'être qualifiée d'historique par les participants, d'une part parce que des scientifiques étrangers ont bravé l'interdiction de leur ambassade, d'autre part parce que des techniques d'opération à la pointe de la technologie ont été présentées à l'attention des internes, des résidents et des médecins de service présents.

Au cours de cette journée scientifique, un nom a fait surface : Dr Daniel Laroche. Ce dernier a été présenté par le Dr Florence Burr-Reynaud  comme un médecin, Haïtien d'origine, professeur en technique opératoire qui exerce aux États-Unis. Le Dr Daniel Laroche a fait une découverte relative à une technique pour opérer le glaucome qui est considéré par beaucoup d'ophtalmologistes comme inopérable et incurable. « Celui-ci a déjà enseigné cette technique à beaucoup de professionnels aux États-Unis, il vient dans cette journée scientifique pour la partager avec nous», se réjouit la présidente de la SHO.

Durant cinq minutes, dans une salle acquise à sa cause, le Dr Daniel Laroche a présenté, dans une vidéo, sa fameuse technique de l'assistance qui a été très bien comprise en prenant le soin de noter les points clés. 
Ce dernier a décrit chaque étape avec un luxe de détails facilement assimilables pour des professionnels versés à la matière. 

Sans occulter la brillante présentation du Dr Dan Alter, éminent ophtalmologue américain,  le Dr Frantz Large a mis l'emphase sur la présentation du Dr Daniel Laroche. «Il a beaucoup aidé la population haïtienne tant en Haïti qu'à l'étranger. Il est resté attaché au pays», reconnaît le médecin avant d'expliquer la technique qui permet de réduire la tension oculaire à un degré qu'on peut même parler de la guérison du glaucome. «C'est quelque chose dont on n'a jamais parlé dans le monde scientifique, la cure du glaucome. Avec cette technique, on ose espérer carrément un traitement définitif du glaucome».

Qu'il s'agisse de la présidente de la SHO ou du Dr Large, ils ont unanimement reconnu le coût quasi invalidant du glaucome qui entraîne le patient glaucomateux à parfois abandonner son traitement. Cela augmente considérablement le taux de cécité dans la population haïtienne. Responsable de la branche ophtalmologique de «Lions Club», le Dr Large pense qu'il faut augmenter les tests de dépistage dans les villes de province et opérer les personnes qui nécessitent une opération. 

«Il faut former les infirmières sur les gestes de base en ophtalmologie, notamment pour qu'elles puissent faire les tests de dépistage et référer à un ophtalmologue au besoin», s'est réjoui le Dr Large par rapport à la possibilité d'opérer désormais les patients glaucomateux. 

Très modeste dans sa présentation, le Dr Daniel Laroche a aussi mis l'accent sur les tests de dépistage. 
«Les tests de dépistage doivent être faits de manière rigoureuse avant d'envisager un traitement. Il faut faire plusieurs tests, car un patient traité par erreur pour glaucome peut avoir beaucoup de dommages à cause des effets secondaires des médicaments utilisés», conseille t-il après avoir annoncé le don de plusieurs kits d'opérations à l'HUEH. 

Pouvoir opérer est une bonne chose, mais souvent le glaucome n'est pas dépisté à temps alors que la prévalence du glaucome dans la population varie de 5 à 7%. En ce sens, le Dr Frantz Large, à travers le «Lions Club», a déjà trouvé un accord avec les directions départementales du Sud et de l'Artibonite pour faire des tests de dépistage, notamment dans les écoles.

Après les États-Unis où des résultats plus que satisfaisants ont été obtenus, c'est au tour d'Haïti de bénéficier de ce qui est sur le point de devenir l'une des plus grandes découvertes dans le monde de l'ophtalmologie. C'est sans doute l'une des plus bonnes nouvelles en ce début d'année.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".