Les remous de l'actualité du mardi 14 janvier 2020

Publié le 2020-01-13 | Le Nouvelliste

La bataille du Secteur démocratique va continuer, dixit André Michel
« La situation va être plus compliquée, 2020 va être plus difficile », a déclaré Me André Michel, réagissant sur l'état de caducité du Parlement ce lundi 13 janvier 2020.  Le fer de lance du Secteur démocratique et populaire appelle toutes les forces vives de l’opposition démocratique populaire et progressiste à achever le processus de l’accord de Marriott pour garantir la réussite de la dernière transition.  « 2020 va être l’année de la grande mobilisation nationale. Toutes les conditions sont réunies pour une tabula rasa, pour la conférence nationale et pour une transition », a fait savoir l’ancien candidat à la présidence, convaincu que le chef de l’État, Jovenel Moïse, qui n’a organisé aucune élection depuis son accession à la magistrature suprême, ne peut pas profiter de son irresponsabilité.

La dictature est instaurée officiellement, selon Jean Marie Salomon

Le sénateur du Sud Jean Marie Junior Salomon présage l’instauration d’une dictature féroce de Jovenel Moïse en l’absence du Parlement avec la répression contre la presse, la monopolisation de la justice à ses fins. Le parlementaire qualifie de politiques les déclarations du chef de l’État Jovenel Moïse, qui dans un Tweet, a annoncé la caducité du Parlement et le départ de 2/3 des membres du Sénat. Le vice-président du Sénat révèle que les sénateurs exerceront des actions en recours. Face à l’action politique du président de la République, les sénateurs vont répondre de manière  légale, juridique et constitutionnelle, a précisé le sénateur qui dit être toujours en poste à titre de vice-président du Sénat jusqu’à la formation d’un nouveau bureau.

Le président est prêt à diriger par décret, selon son conseiller Jude Charles Faustin

«L’exécutif a fait tout son possible pour éviter le vide institutionnel en acheminant en août 2018 le projet de loi électorale qui n’a pas été voté », a estimé Jude Charles Faustin, appuyant le Tweet du chef de l’État qui a déclaré son constat de la caducité du Parlement. Le deuxième groupe des sénateurs ne saurait bénéficier de la même prolongation inconstitutionnelle de mandat à laquelle le premier groupe entré en fonction en 2015 a eu droit en 2018, selon l’ancien député. «L’État va continuer à fonctionner, des mesures paraconstitutionnelles seront adoptées comme celle de monter un gouvernement comme cela a été fait dans le cas des autres présidents qui se sont retrouvés dans la même situation », a estimé le conseiller du chef de l’État, soulignant que des pourparlers entre les acteurs politiques se poursuivent afin d'accoucher d'un accord d’ici cette semaine.

Une manifestation contre l’ingérence de la communauté internationale

À l’initiative de « Jeunesse main propre », quelques dizaines de citoyens ont manifesté ce lundi 13 janvier dans les rues de Port-au-Prince pour dénoncer l’ingérence de la communauté internationale dans les affaires internes du pays. À la tête de cette manif, Jean Frantz Toussaint, alias « Matyas », lançait des propos hostiles au président Jovenel Moïse. Ce mouvement de protestation qui prenait la direction de l’ambassade américaine a été dispersé à coups de gaz lacrymogène par les agents du Corps d’intervention et de maintien d’ordre (CIMO).

Kay Fanm et SOFA saluent la mémoire des féministes disparues

Kay Fanm, de concert avec SOFA, a organisé dimanche 12 janvier une cérémonie d’hommage à la mémoire des féministes disparues lors du tremblement de terre de 2010 qui a fait plusieurs centaines de milliers de victimes en Haïti. Ces organisations féministes en ont profité pour honorer trois femmes qui, selon elles, luttent en faveur des droits de la femme en Haïti. Il s’agit de Sabine Manigat, Marie Guirline Augustin et Marie Laurence Jocelyn Lassègue.

La mairie de Carrefour commémore le 12 janvier

L’administration communale de Carrefour, de concert avec l’église Famille Tabernacle de Louange, a organisé ce dimanche une marche dans les rues de la commune de Carrefour en mémoire des victimes du tremblement de terre de 2010. Plusieurs dizaines de citoyens ont participé à cette activité qui a pris fin par une cérémonie de louange tenue au centre sportif de Carrefour.

L’administrateur adjoint de l’USAID en tournée en Haïti

L’administrateur adjoint de l’USAID pour l’Amérique latine et les Caraïbes, John Barsa, séjourne en Haïti depuis le 11 janvier dernier. John Barsa a déjà visité plusieurs projets que l’USAID exécute dans le pays dont la reconstruction de la Faculté de médecine et de pharmacie de l'Université d'État d'Haïti. Il compte faire la distribution de denrées alimentaires d’urgence à des Haïtiens affectés par la crise. L’administrateur adjoint de l’USAID quittera le pays le15 janvier 2020.

Jacmel honore les victimes du 12 janvier

L’administration communale de Jacmel a marqué les dix ans du tremblement de terre du 12 janvier 2010. Les autorités municipales ont déposé une gerbe de fleurs sur la fosse commune des victimes de ce drame au cimetière de Jacmel.

Le secrétaire d’État à l’Intégration des personnes handicapées exhorte

À l’occasion de la commémoration des 10 ans du tremblement de terre, le bureau du secrétaire d’État à l’Intégration des personnes handicapées dit  inviter chaque Haïtien à faire de son mieux pour que le pays ne connaisse plus un drame similaire. « Cela est possible par la prévention, l’amélioration des infrastructures, l’application des normes d’accessibilité universelle et surtout par notre solidarité agissante les uns envers les autres », a précisé le secrétaire d’Etat Gérald Oriol Jr dans une note de presse.

Pierre Espérance se dit inquiet de l’avenir de Jovenel Moïse

« Les parlementaires proches du régime PHTK ne devraient pas se réjouir de la caducité du Parlement en s'appuyant sur le tweet du chef de l’État proclamant la caducité du Parlement », a fait savoir le directeur exécutif du Réseau national de défense des droits humains (RNDDH) Pierre Espérance. Le défenseur des droits humains estime qu’avec la perte du pouvoir de contrôle parlementaire, aucun gouvernement ne peut entrer ni sortir du Parlement. L’absence de loi électorale, d’un Conseil électoral et d’une Carte d’identification nationale accessible à la population rendent impossible la tenue des élections pour l’année 2020, d’après Pierre Espérance. « Le 7 février 2021 Jovenel Moïse n’est plus président de la République selon le schéma qui se dessine », a expliqué l’homme de loi convaincu qu’une transition est inévitable.

Les locaux du complexe Jean-Jean Hôtel à la Grand-Rue incendiés 

Le propriétaire de Jean-Jean Hôtel, Jean Gédéon, réagissant sur les ondes de radio télévision Caraïbes, a déploré les dommages matériels subis par son hôtel incendié dans la nuit du samedi 11 au dimanche 12 janvier 2020 par des policiers en quête de vengeance d’un frère d’armes abattu par un agent de sécurité de l’hôtel. Les semeurs de troubles sont revenus sur les lieux le lendemain pour mettre le feu à nouveau et piller les locaux, brûlant ainsi deux voitures, d’après Jean Gédéon, qui encourage les policiers à le rejoindre en vue de traiter la situation à l’amiable. L’homme d’affaires, évaluant ses pertes à une catastrophe, appelle les clients de Jean Jean Sabotay à garder leur calme, leur promettant qu’ils seront contactés pour recevoir leur argent.

Le CODOMAR restauré

Lors d’une cérémonie tenue ce lundi 13 janvier, le Service maritime et de navigation d’Haïti(SEMANAH) a procédé à la restauration du Centre d’observation et d’opération sur les données maritimes (CODOMAR). Cette activité a été réalisée à l’occasion de la commémoration des 10 ans du tremblement de terre de janvier 2010.

Disparition de  Moresca Paul Marie

Moresca Paul Marie, un jeune entrepreneur, est porté  disparu depuis le 31 décembre 2019 avec sa voiture Nissan Xterra de couleur grise, immatriculée AA-51611, a fait savoir l’un de ses proches au journal Le Nouvelliste. Pour toute information utile, contactez la famille aux numéros suivants : 43764558 / 49443241 / 39952842

AMOUNI commémore les 10 ans du séisme

AMOUNI, un mouvement citoyen, a commémoré les 10 ans du séisme dévastateur du 12 janvier 2010 à Port-au-Prince. Cette commémoration qui s’est tenue le 12 janvier 2020 sur plusieurs places publiques de la capitale en même temps a été une façon pour les organisateurs de se souvenir de cette tragédie dans l’harmonie. Entre autres concerts, théâtres et musique ont enrichi cette célébration.

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".