La « Caravane des étoiles » de Berny

PUBLIÉ 2020-01-13
Animateur de radio depuis 27 ans, Bernard Sillias a.k.a Berny remplace Ti Lion à l’émission « Caravane des étoiles » sur Magik9. Conscient du challenge relatif à cette nouvelle aventure, le présentateur invétéré mise sur ses années d’expérience afin de tenir à bien l’héritage légué par son ami-confrère, et surtout d’apporter du neuf chaque semaine sur vos antennes. 


Écouter Berny égrener son parcours dans le monde radiophonique peut carrément vous donner le tournis. C’est que de 1993 à nos jours, cet homme-micro a volé de station en station. Résultat : un animateur expérimenté qui connaît les rouages de cette activité comme sa poche. 27 fois sur le métier, M. Sillias remettra désormais son ouvrage tous les soirs sur la 100.9 FM, à compter de 7 heures. Parce que « la radio représente une grande partie de ma vie. C’est toute une passion », dit-il.

Tout commence quand il avait 14 ans. L’ado qu’il était mourait d’envie de faire de la radio et s’est vu ouvrir les portes de radio Edison Star dans sa ville natale, Miragoâne. Un premier pas qu’il matérialise grâce à un programme de musique en anglais. Une grande nouveauté à l’époque dans la cité de Fernand Hibbert. Un goût amer aussi pour le jeune présentateur bègue. Dès son premier jour à l’antenne, quelqu’un lui conseille illico de passer à autre chose. « Je balbutiais sur les mots à cause de mon bégaiement. Et moi qui pensais me débrouiller dans cette langue ! C’était une grande déception », explique Bernard Sillias qui voyait en la radio l’unique moyen pour échapper à sa timidité et enfin s’exprimer.

L’engouement sorti indemne de ce mauvais début, l’animateur de 40 ans commence tout de suite après une nouvelle émission de zouk et de compas avec l’appui de son ami Ronald Osias. En mettant de côté la langue de Shakespeare cette fois. Depuis, la lune de miel avec la bande FM s’est poursuivie. Radio Paysan, Radio Presqu'île Sud Grand’Anse (PSG), Radio Ibo, Radio Magik Stereo, Visa FM… Et elle n’est pas prête de s’arrêter, on dirait. « C’est un domaine d’une énorme importance. Même si nombreux sont ceux qui ne le valorisent pas à juste titre. Quelqu’un qui évolue à la radio est typique d’un influenceur. Sa parole compte », indique Berny. Aujourd’hui, malgré les responsabilités familiales, ce père de deux enfants reste attaché à son micro et est toujours prêt pour de nouveaux challenges. 

C’est ainsi qu’il a accepté sans hésiter l’offre d’Alex Marie Lionel Guillaume (Ti Lion). En dépit de l’énorme défi que cela représente. « Ti Lion se chargeait de Caravane des étoiles depuis plusieurs années. Le remplacer définitivement demeure en effet un grand challenge », poursuit l’ancien pionnier de l’émission « Lekòl lage ». Si M. Guillaume compte parmi les modèles de l’ancien étudiant en marketing du Centre des études diplomatiques et internationales (CEDI), Berny espère y apporter également son grain de sel. Comme découvrir et promouvoir de nouveaux talents évoluant dans les villes de province. Tout en continuant dans la voie de son prédécesseur avec les soirées rétro par exemple.

Pour arriver à maintenir l’héritage « Caravane des étoiles », le natif du Lion pourra compter, hormis ses décennies de carrière, sur son calme, sa précision et son souci du travail bien fait. Ces qualificatifs, dit-il, font sa particularité dans un milieu qui regorge d’animateurs et d’animatrices. « J’ai aussi cette chance de réussir à tout ce que je touche à la radio », affirme-t-il sans fausse modestie. D’ailleurs, l'émission « Lekòl lage » est considérée comme à la fois son plus grand succès et sa plus grande joie de tout ce long parcours.

« Suivez vos rêves puis gardez votre ligne. Ne vous laissez pas influencer ni séduire par la médiocrité qui cartonne assez souvent », suggère Bernard Sillias, ce féru de la radio aux jeunes qui aimeraient se lancer et faire carrière dans le milieu médiatique. Et qui se méfiera de la parole d’un animateur perché du haut de ses 27 ans de métier ?



Réagir à cet article