Syto Cavé parle poésie à Jaden Sanba

Publié le 2020-01-09 | Le Nouvelliste

À 75 ans, il charme encore son auditoire. Le poète Syto Cavé a déclamé et fait danser les mots, à Jaden Sanba,  dans le cadre de la traditionnelle rencontre Jaden Pawòl, samedi dernier. Dans cet espace lakou, situé à Pacot, Port-au-Prince, où se conjuguent art et culture, la voix du diseur résonnait. Au milieu des nuages de cigarette et de vers d’alcool, la prose poétique s’incrustait et coulait à flot. Le septuagénaire respire encore l’amour.

« M pa gentan devan m pou m move ankò, e menm si m te jwenn tan, se ta p yon tan pèdi, titan k rete a se pou renmen, tanpri lanmou vinn wè m chak jou, epi pran tan w pou jwe avè m, ofri m tout sa w konnen m renmen : kamelia, pwensetya ak zwazo paradi, epi kay la pou ou, antre lè w vle, fè sa w pito, pimpe m anlè, fese m atè, fout mwen sou do, bwè san m cheri, nan bra w pou m mouri », a confessé Syto à sa bien-aimée.

Syto Cavé s’est aussi entretenu avec un petit public familier, à Jaden Sanba. Un auditoire qui lui a prêté l’oreille. Loin de dresser sa biographie, l’homme de théâtre a retracé son parcours d’écriture, sa passion pour le théâtre. Il a encore dénoncé la férocité du régime de Francois Duvalier qui poussait les intellectuels hors des frontières d’Haïti. Mais, de retour au pays, l’aventure a continué. Syto écrit. Déclame. Met en scène. Le père parolier fait chanter son fils chanteur.

« T’écrivant jour et nuit les lettres de mon corps / dans un grand bruit d’amour à faire sauter les rêves, à les foutre dehors en chair et en paroles / T’écrivant tout moi-même sur ce grand char à lettres qu’est devenu mon corps / À chaque bout de phrase / à chaque parole d’amour/ Je te fais un royaume plus immense que la vie, plus terrible que la mort / Plus puissant que l’amour/ Écoute-moi je t’aime, regarde-moi je t’aime / Comme une âne / Je piaffe sous ma loupe de papier, encombré par les mots qui me brûlent la peau / Je t’aime de tout mon cœur, de toute mon âme »,  a avoué l’artiste. 

Le poète Syto Cavé s’est offert au public. Un dialogue, dont la poésie est le fil conducteur, s’est établi entre l’artiste et l’auditoire. Le courant a passé.  C’était un moment de douceur poétique où l’artiste a fait montre de son talent de diseur. Le temps d’une soirée, les dits de Syto s’énoncent à cœur ouvert. De la poésie à la musique en passant par le théâtre, l’auteur de « Lettres courantes » s’est laissé aller et a signé ses livres: « Le singe dormeur », « On m’a volé mon corps », « Songe que fait Sarah »…

Entre embrassades, retrouvailles, bavardages, le poète fumait, signait, dialoguait avec des proches et participants. Et on croyait entendre chanter la mémorable pièce en rythme compas direct de l’auteur qui nous disait : « Lapèsòn o bye bye..Lapèsòn o bye bye, bye bye ».


 

Elien Pierre elienpierre60@yahoo.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".