Rétrospective

Que faut-il retenir de la décennie 2009-2019 ?

Deux présidents de la FIFA, un président de la CONCACAF: Blatter , Infantino et Montagliani, un ballon d'or et un champion du monde : Messi et Karembeu, tous en visite de courte durée en Haïti. Philippe Vorbe dans le Hall of Fame de la Concacaf, développement du Projet Fifa Goal, Opération 2018, construction du Centre olympique de l'Espoir, décès de Jean Yves Labaze, Ernst Laraque, Patrick Day, Oscar Montironi, Salomon St-Vil et Michel Giraud. Erection de terrains de jeu, les effets du séisme du 12 janvier 2010 sur le sport , quelques titres gagnés ou perdus . Voilà, parmi d'autres, quelques faits marquants de la décennie sportive 2009-2019. Suivez nos regards.

Publié le 2019-12-31 | Le Nouvelliste


2009 : Le Football Inter Club Association (FICA) râte d'un cheveu son ascension en première division. Cette même année, un certain Cristiano François aurait pu être le meilleur joueur de la saison . Vitesse, super touche technique, régularité,  belle production : à 17 ans,  dossard numéro 7, il  faisait penser dans ses débuts au quintuple ballon d'or portugais du même prénom . Le Racing Club Haïtien Club Haïtien dont il porte les couleurs en a pas suffisament profité.
De son côté, ASC offre  son premier Super Huit à la ville du Cap-Haïtien et Valentina conserve son titre de championne de   football féminin. Adline  Saint-Ilmond (18 buts )  succède à Fernande Hilaire (17 buts) au titre de meilleure buteuse.
Boxe
Champion des poids mi-lourds du WBC, Jean Pascal a dissipé tous les doutes à son égard en 2009. Très actif, le boxeur haïtien, alors âgé de 27 ans,  remporta quatre combats et mérita le titre de combattant de l'année.
Basket-ball corporatif 
 De 2009 à 2019, seules deux équipes ont réussi le doublé dans le  championnat organisé par l’Association haïtienne de basket-ball corporatif (ASHBAC) : Digicel (2011 et 2012) et Marché Ti Tony (2014 et 2015). Aucune autre équipe n’a égalé ce record. Quatre ans plus tard, Produits Méga, tenant du titre, était sur la bonne voie.   
A titre de rappel, dans le cercle très fermé des équipes ayant déjà remporté la compétition traditionnelle de l’ASHBAC, se retrouveront SOGEBANK (2009), Marché Ti Tony (2010, 2014 et 2015), Digicel (2011 et 2012), Produits Bongu (2013 et 2016), Natcom (2017) et Produits Méga (2018).
2010
Le football juvénile perd un grand entraîneur  en la personne de Labaze, emporté par le séisme du 12 janvier 2010. Jean - Yves Philogène Labaze avait conduit la sélection nationale des U-17  à la Coupe du monde.
Le tremblement de terre fragilisa plusieurs infrastructures sportives . Certains centres de sport dont le stade Sylvio Cator ont servi de centre d'accueil pour des centaines de sans abri. Près de sept mois après le séisme du 12 janvier, les dirigeants du football haïtien  procédèrent à des travaux de réfection des murs du stade Sylvio Cator.
A l'initiative de l'Unicef, et dans le cadre d'une opération de soutiens apportés aux jeunes athlètes haïtiens par des personnalités du sport international, le buteur du FC Barcelone et de la sélection d'Argentine Lionel Messi visita Haïti le 15 juillet 2010. Ce fut une visite éclair. Le  ballon d'Or 2009 passa trois minutes dans un camp de jeunes que dirige le Comité olympique haïtien . « J'ai touché Messi et je ne me laverai pas la main », clamait un jeune garçon arborant une tunique du Barça flanqué du nom et du numéro de la star argentine. « J'ai vu et j'ai touché Messi. Je n'ai plus besoin de rien », criait  un autre à quelques pas de l'endroit où se tenait la star.
Du 10 au 13 août, le président et fondateur de « Peace and Sport », Joel Bouzou et le champion du monde 1998 de football Christian Karembeu, visitèrent à leur tour Haïti  pour renforcer la place du sport dans les efforts de reconstruction du pays . Viva Rio, une ONG brésilienne  signe un contrat de partenariat avec la FHF qui implique la formation de jeunes, de cadres et d' entraineurs.
Le basketteur américain d'Orlando Magic, Dwight Howard, en visite en Haïti, a rencontré  les enfants du camp ACRA de Delmas 30 qui participaient au programme " Détente dans les camps " mis sur pied par le Comité olympique haïtien (COH) en partenariat avec l'UNICEF, l'organisation « Peace and Sport » et le ministère de la Jeunesse, des Sports et de l'Action civique (MJSAC). « Je suis ici pour vous dire que je ne vous ai jamais oubliés, que je veux vous supporter et faire de mon mieux pour que vous ayez toujours un sourire sur vos lèvres. Nous allons nous amuser, jouer au basket et pratiquer avec vous ce que vous auriez aimé apprendre de ce sport », a déclaré Dwight Howard aux enfants qui l'attendaient avec impatience.
Plusieurs champions de différentes disciplines rendirent aussi visite à ces enfants vivant dans les camps de déplacés : Stéphane Diagan (athlétisme), Joel Bouzou (aviron), Emmanuel Petit, Cristian Karembeu et Lionel Messi (football), Richard Dacoury , Dwight Howard (basket-ball) et Laurence Fisher (karaté).
Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sport, la Paix et le Développement, Wilfrid Helmke fut en Haïti pour faire le constat de ce qui a été fait et ce qui doit se faire dans le cadre du processus de reconstruction des infrastructures sportives, avec une pensée spéciale pour le handisport.
- La sélection nationale de football féminin ne participa pas à la XXIème édition des Jeux Centre Amérique et Caraïbe prévue à Mayaguez (Porto Rico) du 18 au 31 juillet 2010. Par contre, les U-15 prirent part aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Singapore du 14 au 26 août de la même année.
-Une ONG brésilienne Rio Viva signa avec la FHF un contrat de formation et d'encadrement des jeunes footballeurs avec en vue la mise en place d'une accadémie de football.
Par ailleurs, revers sans précédent, la sélection nationale brésilienne de football féminin a battu par 7 buts à 0 son homologue d'Haïti  en match amical de préparation de la Gold Cup de football féminin, après une longue période de préparation au Brésil. L'équipe a surtout souffert au milieu du terrain, reconnaissait une joueuse de la sélection haïtienne, avant d'ajouter : "On garde le moral et nous allons disputer une grosse phase finale de la Gold Cup".  Haïti se retrouva en demi-finale de cette compétition, synonyme d'une place en phase finale de la Coupe du Monde de football féminin en 2011.
Boxe
Jean Pascal  conserva à l'arraché sa couronne de champion des mi-lourds de la WBC grâce à un combat nul majoritaire contre la légende vivante Bernard Hopkins laissant les spectateurs du Colisée Pepsi avec un goût amer dans la bouche. Une douche froide est tombée sur les amateurs quand deux juges ont remis des cartes nulles de 114-114 et 113-113 alors que le dernier juge a donné l'avantage 114-112 à Hopkins. En raison des deux pointages nuls, Pascal demeura le champion en raison d'un verdict nul majoritaire.
2011
De Castelli à Tavares sur le banc de touche de l’equipe nationale de football, quel bilan ? un titre et des revers consécutifs à la Digicel Caribbean Nations Cup, aux éliminatoires des Coupes du monde 2006 et 2010, à celles des jeux Olympiques 2012 et de la Coupe du monde 2014 et trois faux pas à la Gold Cup .
En apparence à notre portée, les Coupes du monde U-20 et U-17 comme les jeux Olympiques 2004, 2008, 2012 furent manquées. La parenthèse de la participation à la Coupe du monde des U-17 en Corée du Sud (2007) et la présidence par intérim de l'Union caribéenne de football constitueraient deux consolations pour le bureau exécutif de la FHF en fin de troisième mandat. Après environ neuf mois au Brésil, la première promotion de l'Opération 2018, vainqueur du championnat inter écoles de football sur 40 écoles brésiliennes est rentrée à Port-au-Prince.
 22 jeunes de l'Opération 2018 devraient quitter Haiti pour intégrer le Centre Ole Brazil et y recevoir une formation à la brésilienne pour l'année 2012.
2012
2012 rentre dans l’histoire. Départ de Ernst Laraque, exploit de Linouse Desravines , finale olympique de Samyr Lainé, des éléments infrastructurels construits par l’Etat haïtien, les hauts et les bas du volley-ball et du football.
Pointée à la 80e place du classement mondial de la FIFA et 10e au classement de la Concacaf avec 433 points en janvier 2012, l’équipe haïtienne fut privée de sélectionneur. Edson Tavares est éjecté suite à l’élimination prématurée des Grenadiers dans la course à la qualification pour la Coupe du monde de la FIFA, Brésil 2014.
Elle fut prise en charge en mai 2012 par le technicien cubain, Israel Blake Cantero, et depuis, les Grenadiers n’ont cessé de progresser.
 2013
 Le titre de champion du monde des mi-lourds obtenu par Adonis Stevenson aurait l'air d'effacer les piètres performances du sport haïtien en 2013, une année marquée par le scandale du Comité olympique haïtien qui pousse à la démission son président et son secrétaire général. Ajoutez à cela : la scission au sein des familles du volley-ball et du tennis de table, l'élimination de l'équipe nationale masculine de football dans toutes les compétitions internationales, la léthargie de la Fédération haïtienne de basket-ball qui semble léguer son rôle à l'Association haïtienne de basket corporatif (ASHBAC), au Comité interscolaire de basket-ball (CIBA) et à la LSB. On aurait touché le fond s'il n'y avait pas l'avènement sur le podium international d'une pléiade de boxeurs d'origine haïtienne, si le Gymnasium Vincent ne renaissait pas de ses cendres et que plusieurs parcs sportifs n'avaient pas été aménagés ou réaménagés. Ce furent les faits marquants du sport national en 2013.

 2014
Une saison de football de non-droit pour cinq clubs de D1. Une guerre froide entre ces derniers et la FHF et qui aura coûté un prix plutôt élevé à la réputation du football national. Un congrès incongru. Victime collatérale d 'une telle situation, le public ne disposant d'aucune marge de manoeuvre pour réagir, n 'a pas vraiment rempli les stades. Au final, les champions se consolent : un titre de fermeture pour le Don Bosco, un doublé pour l' América des Cayes, champion d'ouverture et vainqueur du Super Huit. Sur le plan international, imitant les seniors qui se sont qualifiés pour la Gold Cup, les U-17 obtiennent leur billet pour la dernière phase qualificative du championnat du monde de la catégorie.
 Historique : en boxe, deux champions haïtiens remportent chez eux chacun un titre régional FEDELATIN, ce qui les met sur la voie d'un championnat du monde. Mais quel maigre bilan pour Haiti aux jeux Centre Amérique et Caraibes ! Une médaille pour Linouse Desravines en judo et une autre en haltérophilie pour Polynice Gay .
 Côté infrastructures et formation: l'érection de l' Institut national du sport et du Centre olympique de l'Espoir (par le CIO ). En gros, consistance et cohérence, c 'est ce qui a manqué le plus dans la gestion du sport national en 2014.
2015
Année de la course vaine et folle aux qualifications : Jeux Olympiques, Coupe du monde, Spécial Copa America ( excusez du peu) . Celle des défaites, mais aussi des buts inédits, d'un certain showbiz politico-sportif, s' il en est : trophées ici et là signés MJSAC, mais on avancera pas d'un pouce dans les classements mondiaux. Sauf en volley-ball qui nous a fièrement rapporté le titre junior de la Caraïbe. 2015 a vu la naissance de nouvelles fédérations affiliées au COH, certaines pour le moins inédites en Haïti , année aussi des assises nationales d'un sport qui cherche toujours sa vraie politique.
 2016
Deux champions de la Caraïbe (U-17 et U-20) : les Juniors nous ont régalés en 2016,  en nous faisant rêver d'une qualification en Coupe du monde . Des récompenses rapportées par nos volleyeuses.  Ces deux faits  constituent une immense consolation dans une année sportive rare en succès  et émaillée d'incertitudes voire d'incohérences.

Le Comité olympique haïtien est rattrapé par son passé de scandale financier. Hans Larsen , son président  a vu son mandat prolongé contre vents et marées. Tandis que les supporteurs manifestent de l'engouement dans les villes de province pour les matches de leurs clubs préférés,  c’est le 7e sacre pour le Football Inter Club Association qui a vécu l’enfer de la deuxième division durant cinq saisons. . .
Boxe : Gala des champions ou la soirée de boxe internationale  a tenu ses promesses. Satisfaction pour le public et le promoteur de boxe internationale Jacques Deschamps Fils qui a vu tous les boxeurs haïtiens gagner et conserver leur titre. Enfin Junior Bazane remporte le titre de champion du tournoi de tennis TECINA Open
2017
Année  de la visite du président de la Fifa  en Haïti. Eliminée de toutes compétitions  internationales majeures, l'équipe masculine d'Haïti  a  quand même figuré (en septembre) dans le Top 50 du classement mondial.
Au nombre des consolations : des titres de champion de la Caraïbe dans les catégories U-20 garçons et filles, U-15 filles, U-23, U-17 garçons et de vice-championne avec les trophées de meilleure joueuse et de meilleure buteuse , une qualification des U-17 féminins pour la phase finale de la CONCACAF.
 Enfin, Wilde Donald Guerrier, qui a disputé son premier match en phase finale de la Ligue des Champions ( une première pour un joueur haïtien), a décroché le titre de meilleur milieu de terrain de la zone Concacaf.
2018
Année de la visite du président de la CONCACAF en Haïti,Victor Montagliani . Wilde-Donald Guerrier décroche le trophée du « meilleur joueur étranger de l’année » du championnat majeur de l’Azerbaïdjan. Philippe Vorbe, premier footballeur haïtien à faire son entrée dans le Hall off fame de la Concacaf. Les Grenadiers qui retrouvent la Gold Cup ne figurent plus au Top 50 du classement mondial. Une 103e place : un recul qui en dit long sur la situation difficile du onze national avec un coach omniprésent sur tous les bancs de touche ( masculin et féminin ).
Heureusement, le  football féminin a relevé la tête comme les adeptes du football pour amputés. À l'image des Tigresses et de sa pépite Melchie, cette discipline est en verve avec des réussites dont une qualification pour une  phase finale de Coupe du monde.
2019
Dix ans après le revers 0-4 en quart de finale de la 10e édition de la Gold Cup, au Cowboys Stadium d’Arlington, au Texas, le 19 juillet 2009, il était offert aux Grenadiers la chance de pouvoir prendre leur revanche contre le Mexique en demi-finale de la 15e édition . Mais face aux Aztèques, les héros qui ont déchu le Canada, étaient fatigués et, de plus en plus, malmenés par un arbitrage maison.
C'est le fait marquant de 2019 qui occulte tous les autres.
Raphael Féquière avec Enock Néré et Légupeterson Alexandre

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".